Production stable en Tunisie et en développement en Guinée équatoriale et au Gabon

0
276

Panoro Energy ASA vient d’annoncer aujourd’hui que, sur une base pro forma, la production des intérêts directs pour les neuf premiers mois de l’année 2021 s’élevait à 7 500 b/j.

Avec de nouveaux puits de production en Guinée équatoriale et au Gabon commençant à contribuer au quatrième trimestre et de nombreuses initiatives de développement à l’échelle du portefeuille en cours et prévues, les perspectives de Panoro restent solides et une croissance  de la production est attendue.

Le PDG de Panoro, John Hamilton a déclaré  dans ce cadre :

« Avec le développement des programmes de forage en Guinée équatoriale et au Gabon commençant à contribuer et une production stable en Tunisie, notre production nette quotidienne actuelle et diversifiée dépasse actuellement 8 000 b/j et devrait continuer à atteindre environ 8 500 b/j d’ici la fin de l’année. Nous avons des enlèvements nets agrégés d’environ un million de barils au quatrième trimestre qui coïncideront avec les prix actuels du pétrole qui restent élevés. Ces faits valident nos récentes acquisitions stratégiques et démontrent la force et la pérennité de notre entreprise. En conséquence, nous nous engageons à commencer à restituer du capital à nos actionnaires tout en continuant à faire progresser notre formidable pipeline de croissance. Notre engagement est de verser un dividende en espèces durable et il est possible que cela soit avancé, peut-être de manière significative, par rapport aux prévisions initiales. »

Il est à préciser que le rapport des activités de Panoro Energy durant les neufs premiers mois de l’année a indiqué que la production de la participation directe de la société au cours des neuf premiers mois  dans notre pays était en moyenne de 1 340 b/j (4 555 b/j sur une base brute)

Il a aussi indiqué que sur les champs de Guebiba, Rhemoura et Cercina, un certain nombre de mises à niveau des installations d’exploitation des puits est nécessaire pour améliorer et optimiser la production sont en cours

Il a été aussi précisé que sur le champ de Guebiba, un récent reconditionnement à GUE-14 a de nouveau démontré les avantages des activités de stimulation entreprises en conjonction avec les remplacements de l’ESP où la productivité du puits a été augmentée d’environ 50 %.

Selon la même source, une  équipe composée du personnel d’ETAP et de Panoro progresse dans un exercice de remodelage du sous-sol du champ de Guebiba. Cela devrait conduire à d’autres recommandations d’optimisation du champ et de forage de développement.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here