L’Italie et la Banque Mondiale s’unissent pour améliorer les données statistiques de la Tunisie

0
457

L’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS) a signé un nouvel accord de financement additionnel avec la Banque mondiale.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de Fabrizio Saggio, ambassadeur d’Italie en Tunisie, Alexandre Arrobbio Représentant Résident de la Banque Mondiale en Tunisie, Andrea Senatori, directeur du Siège Régional de l’AICS, et du directeur central en charge de la Gouvernance de l’Institut National de la Statistique (INS).

Cet accord s’inscrit dans le cadre du fonds fiduciaire « Tunisia Economic Resilience and Inclusion Umbrella Fund » (TERI), mis en place par la Banque mondiale qui vise à renforcer la capacité de la Tunisie à faire face aux défis économiques et sociaux actuels et à soutenir les réformes. Ainsi, l’Italie a rejoint d’autres donateurs tels que l’Union européenne, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse, le Royaume-Uni et la Norvège, qui se sont associés à la Banque mondiale pour contribuer aux objectifs de développement de la Tunisie dans le cadre du fonds TERI.

A travers cette union, l’AICS et la Banque Mondiale visent à moderniser l’appareil statistique en fournissant une assistance technique renforcée et continue à l’INS. L’objectif est de permettre à l’institut de produire et de diffuser des données et des statistiques pertinentes, qui serviront de base à l’élaboration de politiques fondées sur des preuves solides.

L’accord ambitionne également d’améliorer significativement la capacité de la Tunisie à surveiller les indicateurs socio-économiques, à formuler des politiques solides et à mobiliser des investissements plus importants dans le pays.

Lors de la cérémonie de signature, Alexandre Arrobbio, Représentant Résident de la Banque Mondiale en Tunisie, a souligné l’engagement continu de l’institution envers la Tunisie et l’importance des données et des statistiques précises pour la prise de décisions éclairées. Il a affirmé que la Banque Mondiale travaille à travailler en étroite collaboration avec ses partenaires italiens pour renforcer la capacité statistique de la Tunisie et favoriser son développement économique et social.

De son côté, l’ambassadeur d’Italie en Tunisie a réaffirmé l’engagement de l’Italie aux côtés de la Tunisie dans son processus de modernisation et de développement durable. Il a souligné une approche pragmatique et globale qui répond aux besoins réels du pays.

Andrea Senatori, directeur de l’AICS à Tunis, a déclaré que ce financement additionnel permettra une meilleure collecte et analyse des données, favorisant ainsi la définition de stratégies d’intervention plus applicables et performantes pour le développement durable de la Tunisie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here