ZLECAf : La Tunisie élabore ses stratégies d’exportation

0
22317

Un atelier de restitution consacré à l’étude sur l’offre exportable tunisienne dans le cadre de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAf) sera tenu à Tunis le 22 décembre 2023.

Cette initiative, orchestrée par le Bureau de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) en Afrique du Nord, en collaboration avec le Ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations, bénéficie du soutien financier de la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC).

L’objectif est de stimuler les échanges commerciaux de la Tunisie avec le continent africain dans le cadre de la ZLECAf, mettant ainsi en pratique les dispositions de cet accord majeur.

Préalablement à cet événement, la CEA et le Ministère du Commerce ont conjointement élaboré une réflexion stratégique sur l’offre exportable tunisienne de biens et services à destination de l’Afrique dans le contexte de la ZLECAf.

L’atelier sera l’occasion de présenter la Stratégie Nationale de mise en œuvre de la ZLECAf, dévoilant ainsi les orientations stratégiques du pays dans ce domaine.

La CEA a également souligné son engagement dans un projet d’assistance technique visant à renforcer l’intégration commerciale africaine en développant des stratégies nationales pour la mise en œuvre de la ZLECAf.

La CEA souligne l’importance d’actions prioritaires à court et moyen terme pour concrétiser les attentes de la ZLECAf.

Tout d’abord, la ratification de l’accord est considérée comme essentielle. Les efforts visant à obtenir le consensus des États membres en faveur de la ratification devraient s’accompagner de mesures renforçant le marché de la ZLECAf grâce à des politiques continentales sur la concurrence, l’investissement et les droits de propriété intellectuelle.

Deuxièmement, il est souligné qu’il est crucial de capitaliser sur l’élan politique initié par la ZLECAf pour soutenir les réformes nécessaires à la mise en œuvre de l’accord. À cet égard, les États membres sont appelés à entreprendre des actions appropriées et à déployer des efforts significatifs grâce à des stratégies nationales de mise en œuvre efficaces et intégrées.

Ces stratégies intègrent des plans d’actions prioritaires impliquant les entités publiques et privées concernées, s’étendant sur une perspective d’action à court, moyen et long terme, comme l’a souligné la CEA dans son analyse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here