Webinaire du janvier 2021 : «Le financement de l’investissement et de la création d’emplois décents en Tunisie»

0
305
financement de l'investissement et de la création d'emplois décents en Tunisie

Ce Webinaire a commencé par la présentation du projet “Investing for Employment” IFE, (qui  est une société d’investissement subventionnaire créée et détenue par la KfW Development Bank ).

Cette initiative spéciale Formation et Emploi, pilotée par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), dont l’objectif est de :

•  Promouvoir le Compact with Africa & Plan Marshall avec l’Afrique.
•  Créer des emplois de qualité et améliorer les revenus et les conditions de travail.
•  Créer des possibilités pour la formation et une formation plus soutenue.
•  Augmenter l’investissement privé.

Le Groupement professionnel des consultants relevant de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie a également défini les catégories de projets éligibles à ce programme dont le premier appel à proposition a été récemment lancé et bénéficiant des subventions allant de 1 à 10 millions d’euros par bénéficiaire. Ce sont quatre catégories différentes touchant tous les secteurs :

1. Les projets intégrants l’infrastructure publique, qui appuient la création d’emplois et qui sont à but non-lucratifs tels que les Associations industrielles, les Organisations gestionnaires de zones, les ONG, les Ministères nationaux et agences nationales impliqués dans le développement du secteur privé , les Agences d’investissement, Agences pour l’emploi et les Fournisseurs de services d’infrastructure : bénéficiant de 90% de cofinancement avec un apport propre du candidat de 10%.

2. Le Service commun pour la création d’emplois à but non-lucratifs tels que les Chambres de commerce nationales et internationales, les Associations industrielles ; les ONG les Agences d’investissement et les Agences pour l’emploi : bénéficiant de 75% de cofinancement de l’IFE avec un apport propre du candidat de 25%.

3. Projets à but lucratif, générateurs d’emplois directs et ayant un fort impact sur l’écosystème (chaine de valeur, communauté) tels que les sociétés, les associations industrielles et les Organisations gestionnaires de zones industrielles : bénéficiant de 50 % de cofinancement avec un apport propre du candidat de 50%

4. Projets générateurs d’emplois, à but lucratif liés au secteur d’activité principal du candidat tels que les sociétés : bénéficiant de 25% de cofinancement avec un apport propre du candidat de 75%.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here