Veilles citoyennes dans un contexte géopolitique instable

0
448

Dans un environnement instable, comment agir pour animer ou réanimer la flamme de la citoyenneté ? Est-ce que la défense d’une patrie, d’une nation reste le périmètre protégé des militaires uniquement ?

Le forum politique dans sa 10ème édition a été au cœur de ces interrogations… 

Monsieur Slim Jaoued, chargé du programme KAS va nous présenter davantage ce forum et cette édition.

S : Pouvez-vous nous présenter la thématique de ce 10ème Adenauer forum ?

SL : Avant de présenter la thématique, j’aimerai bien préciser que la Konrad-Adenauer- Stiftung (KAS) a démarré ses activités en Tunisie en 1982 et cette année elle a fêté ses 40 ans d’existence. En tant que fondation, elle contribue, à travers ses programmes et projets, activement à la communication internationale et à l’entente entre les peuples. Et, c’est dans ce cadre qu’elle a lancé en 2013 la tradition de l’organisation d’un forum citoyen intitulé «Adenauer Forum» dont l’objectif principal est de promouvoir l’éducation civique et politique pour le renforcement de la démocratie en Tunisie et, dont la 10ème édition a eu lieu cette année à Djerba.

Il s’agissait pour les participants à ce Xème Adenauer Forum de développer et de s’approprier une démarche citoyenne permettant de collecter des informations pour tout type de risques, et où le citoyen n’est pas seulement une clientèle visée mais plutôt une partie prenante associée à toute la démarche. 

S : Pourquoi le choix de cette thématique ?

Sl : Cette Thématique s’est imposée vu que, depuis deux ans, nous avons entamé une série de formations avec le Forum de l’Académie politique destiné à des jeunes et moins jeunes qui s’intéressent à la Géopolitique. Cette année, la 10ème édition, qui se situe dans un contexte de guerre entre la Russie et l’Ukraine et, partant de pénuries, a visé à développer une démarche citoyenne de collecte d’informations pour se prémunir de tous types de risques et s’intitulait : «Veilles citoyennes dans un contexte géopolitique instable».

Dans cette Xème édition du Adenauer Forum, nous avons combiné l’éducation civique avec la géopolitique, l’objectif était de sensibiliser les participants à la nécessité de devenir des «veilleurs» capables de réaliser une analyse du contexte interne et externe de l’environnement économique, politique et social afin d’anticiper les risques.

S : Vous êtes à la 10ème édition du Adenauer forum et depuis dix ans, l’académie a contribué et continue de contribuer pour une prise de conscience civile, pourriez-vous nous parler des moments phare de l’Adenauer Forum durant ces 10 ans ?

SL : Il convient de préciser que le premier Adenauer Forum a eu lieu le 30 novembre 2013 en ayant pour objectif principal de promouvoir l’éducation civique et politique pour le renforcement de la démocratie en Tunisie. Et, en prenant pour exemple l’expérience allemande, il a traité du thème : «La Démocratie a besoin de Démocrates».

Les années suivantes ont toujours eu le même objectif principal, tout en le déclinant dans des objectifs plus spécifiques à la période et au contexte. Ainsi, le IIIème Adenauer Forum, qui s’est tenu en novembre 2015, a traité du thème de l’éco-citoyenneté en lançant une campagne intitulée «Lawah Alik Mel ‘Sachet’».

Quant au Vème Adenauer Forum, qui s’est déroulé en novembre 2017, il s‘est focalisé sur l’apprentissage du vivre ensemble dans une société où les individus sont égaux en droits et en devoirs et ceci, nonobstant leurs croyances. Son titre était : «Citoyenneté et religion».

Le VIème Adenauer Forum a, quant à lui, porté sur les notions de citoyenneté, de durabilité et de préservation de l’environnement. Il s’est déroulé en novembre 2018 et avait pour titre : «Quelles politiques locales pour l’environnement ?»

En novembre 2019, le VIIème Adenauer Forum a traité des énergies renouvelables et avait pour titre : «Energie et politique environnementale». 

L’Adenauer Forum, mené avec et pour les jeunes tunisiens a, depuis 2015, comme partenaire le Forum de l’Académie Politique (FOAP) dont je salue la présidente Mme Hayet Doghri et tout le TEAM. Le FOAP, une association qui fonde son action sur la conviction que l’engagement citoyen reste le meilleur gage de pérennité de la démocratie participative à laquelle aspire la Tunisie, souhaitant promouvoir la bonne gouvernance et renforcer le partenariat entre l’État et la société civile, le FOAP s’applique à lutter contre le développement inégal entre les régions, entre les catégories sociales et entre les générations et, pour cela, organise ses différentes manifestations partout en Tunisie.

Témoignage de Madame Hayet Doghri, Présidente du Forum de l’Académie Politique. 

S : Pourriez-vous présenter votre expérience avec la KAS ? 

H : Si notre coopération avec la KAS date de presque une dizaine d’années, c’est parce que nous demeurons persuadés que nous partageons les mêmes valeurs relatives à l’engagement citoyen, à la consolidation de la démocratie, à la promotion de la bonne gouvernance et au renforcement du partenariat entre l’état et la société civile.

C’est à travers nos 96 journées d’études, nos 25 rencontres débats et 77 ateliers de formation en éducation civique, politique, veille stratégique et géostratégique adressés à des jeunes, moins jeunes et adolescents, que notre coopération avec ce partenaire allemand se concrétise.

Attendu que le Forum de l’Académie Politique est une association qui fonde son action sur la conviction profonde que l’engagement citoyen reste le meilleur gage de pérennité de la démocratie participative dont aspire la Tunisie, nous trouvons dans notre collaboration avec notre partenaire stratégique la KAS les moyens de nous mobiliser afin de mieux répondre, dans le cadre de nos compétences, aux besoins sociaux inhérents aux préoccupations du citoyen tunisien. Cette collaboration est effective dans l’organisation de débat diplomatique, colloques internationaux, de soirées ramadanesques, festival culturel et voyage d’étude.

C’est par le biais des Adenauer-Forums, que nous organisons chaque année au mois de novembre, que nous offrons, grâce à notre partenaire la KAS, à des membres de la société civile la possibilité de lancer des travaux favorisant la compréhension des défis du développement national et régional ainsi que l’aspiration à un meilleur environnement géostratégique de la Tunisie afin de rendre cet interlocuteur reconnu informé, compétent dans le dialogue politique et ce, en développant l’esprit de leadership et aussi en favorisant la participation des femmes à la gestion des affaires publiques.

S : Pourriez-vous partager les recommandations suite à la Xème édition de l’Adenauer Forum   ? 

H : Afin de promouvoir l’éducation civique et politique pour le renforcement de la démocratie et de la société civile, l’Adenauer-Forum est une belle occasion qui s’offre aux représentants d’une force vive de notre société civile active et responsable. Des jeunes qui veulent s’engager dans la construction de notre pays, l’Adenauer-Forum s’adresse donc aux jeunes futurs leaders et représentants de la société civile qui contribueront ainsi à faire de ce pays, que nous aimons tous, un havre de paix pour les Tunisiens et pour nous tous qui y vivons.

Le FORUM DE L’ACADÉMIE POLITIQUE, en collaboration avec son partenaire allemand, la KONRAD ADENAUER STIFTUNG a organisé les 23, 24 et 25 novembre 2022, à Djerba, le Xème Adenauer Forum. Cette manifestation avait pour thème : « Veilles citoyennes dans un contexte géopolitique instable. » Elle a permis à une trentaine de participants, issus de la société civile tunisienne, qui croient encore aux valeurs de la démocratie, d’acquérir certaines compétences. En effet, nous, estimons qu’il est important que le citoyen tunisien s’approprie la démarche de « veille citoyenne » qui lui offre la possibilité de collecter des informations sur tout type de risques, en particulier ceux liés à la défense nationale afin d’être non pas un citoyen indifférent et passif, mais au contraire devenir une partie prenante du processus de développement et de défense des intérêts de sa patrie.

Nous avons opté pour cette thématique parce que nous voulions aider les citoyens tunisiens à répondre aux problématiques suivantes :

– Qui devrait avoir le pouvoir de prendre les décisions pour l’ensemble de la société ?

– De quelle manière les citoyens devraient-ils participer à la prise de décision ?

– Comment procéder pour que les citoyens soient capables d’agir, d’être prévenants, prévoyants et qu’ils soient mobilisés ainsi que participants ?

-Comment le citoyen tunisien peut-il réaliser une analyse géopolitique et géostratégique du contexte environnemental de son pays avec une synthèse des menaces possibles pouvant compromettre la stabilité et la sécurité du pays ?

– Comment sensibiliser le citoyen tunisien à ses droits et devoirs en matière de sécurité et de défense ?

Cet événement s’est adressé à des jeunes et moins jeunes citoyens tunisiens faisant partie de la société civile et c’est donc à eux de s’engager de manière nouvelle et forte innovante pour construire une Tunisie nouvelle.

«La Démocratie a besoin de Démocrates !» était le titre du premier Adenauer-forum et nous clôturons se 10ème Adenauer Forum avec la citation de Sir John Lennon : 

«A dream you dream alone is only a dream. A dream you dream together is reality».

«Rêver seul ne reste qu’un rêve, rêver ensemble devient réalité».

Donc, je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à La Konrad Adenauer Stiftung et au Dr. Malte Gaier, le représentant résident et M. Slim Jaoued, le chargé de programme pour leur soutien et la confiance qu’ils accordent à notre association : le Forum de l’Académie Politique. 

Témoignage de Monsieur Gouider Msallem, participant au Forum

Ce séjour au Xème Adenauer Forum me laisse dans l’admiration !

 J’en suis revenu plein d’espérance d’un avenir meilleur pour ma Tunisie !

Sous le thème : Veilles citoyennes, pour une organisation démocratique de la défense nationale dans un contexte géopolitique instable,  j’ai eu l’occasion de collaborer, durant trois jours, avec des jeunes hommes et femmes venant de partout de la Tunisie sur des thématiques de pointe, cette occasion m’a beaucoup apporté à l’égard des nombreux sujets qui ont été abordés et qui relèvent des questions de veilles, de géopolitique et de la défense ! 

En étant un jeune actif, j’ai essayé de contribuer activement à tous les travaux du Forum à travers des discussions, des questions et des échanges d’expériences avec les autres participants, faisant appel aux formations dont nous avons bénéficié.

La participation à ce genre de manifestations est très importante pour nous comme jeunes tunisiens actifs, parce que nous travaillons actuellement au sein de nos organisations locales afin de promouvoir la présence des jeunes dans tous les domaines, aussi bien la politique que les initiatives citoyennes.

Je suis convaincu que tout travail acharné portera des fruits un jour, cette jeunesse est le vrai espoir de la Tunisie et comme monsieur Konrad Adenauer a dit un jour « Le succès est le résultat d’un travail dur et tenace. Cela demande la mobilisation de toutes les forces. »

Par cette occasion, je tiens à remercier la fondation Konrad Adenauer et le forum de l’académie politique pour leur soutien à la jeunesse tunisienne, leur éthique de travail et leur implication qui sont admirables. Nous avons de la chance d’avoir des organisations pareilles. Je remercie également les experts pour leur encadrement et leur dévouement!

Témoignage de Madame Zeineb Chaouch, participante au Forum

Bonjour, je me présente, je suis Zeineb Chaouch, juriste de formation, diplômée de la Faculté des Sciences juridiques politiques et sociales de Tunis. 

Choisir un cursus, choisir un rêve, choisir un avenir, un choix de vie, pas des moindres. 

Alors aujourd’hui en tant qu’étudiante en droit, ce n’était pas un choix facile, dans un milieu inconnu, mais qui est devenu mon rêve, mon avenir et mon présent dont je suis fière. 

Ce choix m’a permis de me dépasser, de découvrir un monde passionnant, qui s’avère le mien et ce, grâce à ces opportunités qui m’ont été offertes.

Aujourd’hui, à la fin de l’année 2022, je témoigne de ma gratitude, ma reconnaissance, pour une expérience que j’ai vécue récemment à Djerba, un FORUM sur le sujet « Veille citoyenne dans un contexte géopolitique instable », organisé par la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, et le Forum de l’académie politique, une mention spéciale pour M. Slim Jaoued, Madame Hayet Doghri, M. Taoufik Ayadi, Madame Zeineb Ben Ammar Mamlouk et Madame Amel Mallek Tarifa. 

Le dixième Forum de la KAS, en 4 mots, je décris mon expérience : Curiosité, apprentissage, inspiration et courage.

Curiosité, ça a éveillé en moi de nouveaux horizons. 

Apprentissage, une formation, un espace adéquat pour apprendre, échanger et développer nos compétences sur des sujets bien précis qui ont nourri la juriste, la citoyenne tunisienne et citoyenne du monde que je suis. 

Inspiration, j’ai rencontré des personnes inspirantes, avec leur présence et, l’espoir revit en moi. 

Le courage, une expérience qui m’a faite grandir, je me suis surpassée, avec l’encadrement, l’encouragement et l’engagement de tous. Un pas de plus vers une meilleure version de moi-même. 

La citoyenneté, la veille citoyenne, la Géopolitique, l’intelligence collective et la défense, des sujets que nous avons abordés durant le forum, des sujets d’actualité, qui semblent théoriquement difficile à encadrer, vu leur complexité et l’intervention de multiples acteurs. 

Mais une prise de conscience était belle et bien nécessaire et obligatoire pour arriver à un point de communication, de compréhension et de solidarité pour faire face aux risques qui touchent la stabilité et la sécurité de notre pays. 

La prévention, l’alerte et la veille sont des actes qui doivent accompagner notre pratique citoyenne, chacun à sa manière, chacun de son côté et chacun avec un background différent. Tous ensemble vers un avenir meilleur, faire la différence ensemble. Comme on le sait tous, l’union fait la force. 

Et c’est le constat qui sort après le Forum. 

Une réunion, qui a provoqué, l’engagement et la responsabilité de nous tous, pour aller vers un monde meilleur en unissant nos forces, nos qualités et nos compétences, pour nous et pour les générations futures. 

Notre Tunisie restera toujours notre Tunisie, elle nous appartient. Il faut se battre pour elle pour qu’elle se batte pour nous. 

Merci la Kas, merci le Foap !

Par : Selma Benkraiem

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here