Une caravane de presse dans les 4 villages de l’Association Tunisienne des Villages d’Enfants SOS

0
1055

Dans le cadre de sa stratégie de communication et de son ouverture sur le paysage médiatique, l’Association Tunisienne des Villages d’Enfants SOS(ATVESOS) a organisé une caravane de presse, dans les 4 villages de l’Association (Gammarth, Siliana, Akouda et Mahres).

Les journalistes et représentants des médias ont prêté, lors cette caravane, oreille attentive aux protégés de cette structure d’encadrement de l’enfance abandonnée et menacée qui prend en charge actuellement environ 2 500 enfants et jeunes sans soutien sur tous les plans (Protection, vivres, hébergement, éducation, prise en charge sanitaire, assistance psycho-sociale, divertissement…).

« Outre sa vocation d’information et de sensibilisation au système de prise en charge des enfants abandonnés au sien des maisons familiales des villages (avec des mamans, des tantes et des éducateurs), comme un peu partout dans les villages d’enfants S0S du monde entier, cette caravane a, en effet, pour objectif ultime d’impliquer les médias, de par leur responsabilité sociétale et en tant que médias inclusifs, dans les efforts d’amélioration de la prise en charge des enfants et de mobilisation des ressources qui se basent essentiellement sur les donations et le parrainage » , estime le Président de l’ATVESOS Mohamed Megdich.

La caravane avait pour objectif, de sensibiliser les acteurs de la société civile à l’importance de leurs concours au budget de l’association auquel l’Etat contribue à raison de 20 à 50 %, d’où l’obligation pour l’ATVESOS de mobiliser le reste des montants à travers la collecte des dons des Tunisiens (personnes physiques et morales, société civile…).

D’ailleurs, l’Association est appelée à mobiliser plus de 10 MD (millions de dinars) au titre de l’année en cours, dont 4 MD seront consacrés au projet de reconstruction du Village d’enfants de Siliana (sérieusement endommagé par un glissement de terrain) et la réhabilitation des 3 autres villages (Gammarth, Akouda et Mahres).

Mais au-delà de l’amélioration de la qualité de prise en charge des enfants résidant dans les maisons de village et leur protection, l’ATVESOS s’est fixé au titre de son plan d’action de l’année 2023 une série d’objectifs à atteindre, dont en particulier l’augmentation de la capacité d’accueil dans les villages, compte tenu des demandes grandissantes formulées et de situations d’enfants nécessitant la prise en charge, notamment dans les milieux ruraux et les régions et localités défavorisées telles que « Hassi Frid » (Kasserine) et « El Ala » (Kairouan) que l’ATVESOS vient d’intégrer dans son programme d’intervention PRF (Programme de Renforcement de la Famille qui soutient les enfants menacés dans leur milieu familial) .

A l’occasion de la caravane, l’Association a d’ailleurs fait le point sur l’avancement de l’opération des collectes de dons via SMS et a dévoilé le nouveau moyen de soutien financier qui est l’Application Mobile (sur le Smartphone) « SOS VE », un mécanisme supplémentaire qui vient consolider les autres mécanismes mis en place, tels que le service « RunPay » et l’Application « D17 » de la Poste Tunisienne.

Les journalistes participant à la caravane ont par ailleurs découvert d’autres volets encore plus rassurants dans la vie des villages, à l’image des multiples success-story des enfants et jeunes aux plans scolaire, professionnel, culturel et artistiques. Les 4 villages de l’ATVESOS comptent, en effet, des dizaines de réussites accomplies par les protégés de ces villages mais également par le cadre éducatif (mamans, tantes, psychologues, animateurs…).

Rappelons, enfin, que l’Association Tunisienne des Villages d’Enfants SOS est une organisation non gouvernementale à but non lucratif qui a été créée en 1981. Elle est membre de la Fédération Internationale des Villages d’Enfants SOS qui a suspendu son soutien financier à cette association en 2019 considérant que SOS Tunisie, comparée à d’autre associations de pays pauvres, est capable de s’autofinancer sachant que des associations de 138 pays sont affiliées à SOS international.

                                                                                                                                            

 

——————————————————————

A propos de : ATVESOS

L’Association Tunisienne des Villages d’Enfants SOS : membre de la Fédération Internationale des Villages d’Enfants SOS, elle a été créée en 1981 suite à l’accord entre la Fédération et Feu le Président Habib Bourguiba. C’est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, dont la mission est la prise en charge des enfants sans soutien familial et leur protection contre toutes formes de dangers, dans ses quatre Villages d’Enfants en Tunisie (à Gammarth, Siliana, Mahres et Akouda) et dont le nombre de ses bénéficiaires est de 2 500 enfants et jeunes.

 

Depuis que son activité a été lancée le 22 mars 1984, SOS Villages d’Enfants en Tunisie s’occupe de la prise en charge et de la protection des enfants en assurant tous les soins et en apportant toutes les nécessités d’une vie décente afin que l’enfant se sente comme s’il vivait dans le cadre de sa famille naturelle, depuis son arrivée dans le Village suite à une décision du Juge de la Famille jusqu’à son insertion dans la vie professionnelle.

 

Un groupe de cadres (185 personnes), principalement des mères SOS, éducateurs /trices et personnel administratif, aident l’association à atteindre cet objectif.

 

Les bénéficiaires de l’Association en chiffres (Février 2023)

  • 206 enfants résidant dans les quatre SOS Villages d’Enfants (116 garçons et 90 filles) âgés de 4 mois à 14 ans.
  • 1791 enfants bénéficiaires du programme de renforcement des familles, répartis en 905 garçons et 891 filles, et appartiennent à 666 familles.
  • 147 jeunes (âgés de plus de 14 ans) résidant dans les Foyers de Jeunes de l’association, répartis en 82 jeunes garçons et 65 jeunes filles.
  • Les enfants sont répartis dans les Villages comme suit : SOS Village d’Enfants Gammarth abrite 22 filles et 19 garçons, SOS Village d’Enfants Siliana abrite 11 filles et 16 garçons, SOS Village d’Enfants Mahrès abrite 22 filles et 39 garçons, et SOS Village d’Enfants Akouda abrite 35 filles et 42 garçons.
  • Les jeunes de l’Association résident dans des Foyers de Jeunes et sont répartis comme suit : 18 jeunes de SOS Village d’Enfants Gammarth, 17 jeunes de SOS Village d’Enfants Mahres, 13 jeunes de SOS Village d’Enfants Siliana, et 11 jeunes de SOS Village d’Enfants Akouda.
  • Le nombre de jeunes qui sont intégrés (ou en voie d’intégration) dans la vie professionnelle est de 31 jeunes de jeunes de SOS Village d’Enfants Gammarth, 28 jeunes de jeunes de SOS Village d’Enfants Mahres, 25 jeunes de jeunes de SOS Village d’Enfants Siliana et 4 jeunes de jeunes de SOS Village d’EnfantsAkouda.

Pour rappel, le Mufti de la République Tunisienne a émis une Fatwa autorisant le versement des fonds de la Zakat au profit des SOS Villages d’Enfants, et un grand nombre de citoyens ont déjà fait don de leur Zakat au profit de nos bénéficiaires par virement bancaire.

La loi de finances 2020 a également accordé un privilège fiscal aux entreprises et institutions donatrices de SOS Villages d’Enfants d’une déduction totale du montant donné de l’assiette de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les sociétés sans plafond.

Afin de communiquer avec l’Association et la soutenir, sa direction met à la disposition des donateurs les moyens et canaux suivants :

  • Don en ligne sur notre plateforme de don ::http://sosve.tn/don-en-ligne/
  • Virement bancaire sur le compte de l’UIB 12 000 000 100 570 78 85 40
  • Virement postal sur le compte CCP 17 000 000 000 000 4545 81
  • Se rendre dans le nouveau siège de l’association sis à la Cité Jinen Eddonya, avenue El Hallej, Sidi Daoued 2046. La Marsa.

Pour de plus amples informations sur la modalité de donation, les donateurs sont priés de contacter l’ATVESOS sur les numéros de téléphone suivants : 71.919.911/ 58.371.002

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here