UGTT : L’Etat doit ratifier la Convention relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail

0
231
UGTT-Augmentations salariales

Le département de la femme, des jeunes travailleurs, des associations et des institutions constitutionnelles au sein de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a lancé, une campagne de pression sur l’État afin d’obtenir sa ratification à la convention relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail.

Samir Cheffi, secrétaire général adjoint chargé du département, estime que, malgré les droits et acquis, il est nécessaire de continuer le combat pour consolider les lois afin de protéger davantage les travailleurs et lutter contre la discrimination fondée sur le genre, conformément à la Convention internationale n°190.

Adoptée en juin 2019, par la Conférence internationale du travail de l’Organisation internationale du travail (OIT), et est entrée en vigueur le 25 juin 2021, nous rappelons que la Convention n°190 est le premier traité international à reconnaître le droit à un monde du travail exempt de violence et de harcèlement, y compris de violence et de harcèlement fondés sur le genre.

Ainsi, les gouvernements qui ratifient cette convention devront mettre en place des lois et mesures politiques pour prévenir et traiter la violence et le harcèlement dans le monde du travail.

Dans ce contexte, l’UGTT œuvre à faire connaître cette convention et inciter l’État tunisien à la ratifier, a souligné Samir Cheffi.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here