Tunisie – SFD : Un nouveau chapitre pour le transport de phosphate

0
517

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a approuvé une convention de crédit de 172,7 millions de dinars (55 millions USD).

Signé le 22 février 2024 entre la Tunisie et le Fonds Saoudien pour le Développement (SFD), ce financement est destiné à la rénovation du réseau ferroviaire pour le transport de phosphate.

Le projet est dirigé par la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT) et estimé à un coût total de 518 millions de dinars.

Avec un taux d’intérêt d’environ 2% et un remboursement étalé sur 20 ans, dont 5 années de grâce, ce financement permettra de rénover et renforcer en deux ans, 190 km de lignes ferroviaires pour optimiser le transport de phosphate.

La rénovation permettra également de réduire les coûts de maintenance d’un réseau en partie utilisé depuis plus de 40 ans, et de mieux exploiter les nouveaux wagons capables de transporter 3200 tonnes de phosphate.

Ce prêt a été approuvé lors d’une séance plénière en présence de la ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie, Fatma Thabet. Elle a expliqué que les ressources propres de l’État ne suffisent pas à couvrir certains mégaprojets, d’où la nécessité de recourir à des financements extérieurs. La ministre a précisé que l’endettement peut être avantageux pour l’État si les conditions sont favorables, notamment en termes de taux d’intérêt, de période de grâce et de durée de réalisation du projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here