Tunisie : Résultats du sondage de l’IACE « Les jeunes et l’entreprise »

0
188
IACE

Les résultats du sondage sur le thème « les jeunes et l’entreprise » réalisé par l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE), ont été dévoilés lors de la clôture la 35ème édition des Journées de l’Entreprise. 

Les chiffres : 

Les jeunes sondés ont déclaré qu’ils estiment qu’il est difficile de trouver un emploi dans la fonction publique et que les entreprises privées offrent des salaires plus élevés et une meilleure expérience professionnelle.

En effet, d’après les résultats, environ 57% des jeunes tunisiens acceptent de travailler au sein d’une entreprise tunisienne privée contre 42% des jeunes disent préférer ne pas être embauchés par une société tunisienne privée, soulignant que les entreprises privées exploitent les jeunes sans garantir leurs droits matériels et moraux.

79% des jeunes sondés ont révélé vouloir émigrer, contre 20% qui ne souhaitant pas quitter la Tunisie. 

Par ailleurs, 70% des jeunes tunisiens ont confiés préférer consommer un produit étranger, contre 29% qui choisissent de consommer un produit tunisien.

Quelles sont les attentes des jeunes tunisiens ?

Les jeunes questionnés ont également exprimé leurs attentes lors du sondage.

Parmi les attentes figurent :

  • L’amélioration de l’infrastructure de l’éducation, 
  • L’interdiction des cours particuliers,
  • La révision du système éducatif.

Les sondés ont par la même occasion appelé le gouvernement à :

  • Encourager le travail à distance, 
  • Faciliter l’octroi de financement en réduisant les taux d’intérêt,
  • Renforcer la formation,
  • Numériser les procédures de création d’entreprises,
  • Encourager l’investissement,
  • Prévoir des incitations spécifiques à l’investissement agricole dans les secteurs de l’huile d’olive, du lait et des agrumes.

Les solutions du gouvernement :

Ces résultats ont été dévoilés en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Nasreddine Nsibi.

À ce titre, il a fait savoir que son département, en collaboration avec le ministère des Technologies de la communication, a entamé l’élaboration d’un programme de réhabilitation des jeunes dans certains métiers.

Nasreddine Nsibi a souligné que la stratégie du ministère sera axée sur le renforcement du système de formation professionnelle afin d’assurer la réussite des jeunes.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here