Office du Commerce de Tunisie : Kaïs Saïed dénonce les manœuvres douteuses et exige des comptes

0
497

Le président de la République, Kaïs Saïed a effectué une visite au siège de l’Office du Commerce de Tunisie.

Il a, à cette occasion, insisté sur l’obligation de rendre des comptes et de faire appliquer la loi à l’encontre de toute personne impliquée dans le gaspillage de l’argent public.

Dans ce contexte, il a appelé à enquêter sur les manquements et dépassements dans les missions de l’Office. Selon lui, les problèmes actuels de l’Office relèvent du gaspillage de l’argent public et reflètent des tentatives de manipulation des marchés, des circuits de distribution et de stockage.

Le président de la République qui a présenté des documents et des preuves démontrant une mauvaise gestion qui a entraîné des difficultés d’approvisionnement en produits de base tels que le café, le sucre et le riz, a critiqué le manque de transparence dans la distribution de ces produits.

Il a mentionné plusieurs dossiers impliquant des responsables et des employés de l’Office traitant avec des lobbies, des distributeurs ou d’autres parties impliquées dans des affaires de corruption et de contrebande.

Un exemple concret cité par Kaïs Saïed concerne un employé de l’Office ayant acquis une parcelle de terrain pour l’Office du Commerce de Tunisie à un coût de 1,2 million de dinars, bien que sa valeur réelle ne dépasse pas 200 000 dinars.

Le président a également abordé la question des recrutements au sein de l’Office, estimant que plusieurs recrutements ont été effectués en dehors de la légalité par des individus soupçonnés de corruption.

Il a également rappelé un incident spécifique survenu en avril 2022, où une cargaison de café est arrivée aux ports tunisiens, mais la transaction a été entravée par des responsables de l’Office. Certains d’entre eux ont dissimulé un chèque bancaire destiné à finaliser l’opération malgré la disponibilité des fonds nécessaires.

Kaïs Saïed a souligné que l’Office du Commerce doit être au service de tous les Tunisiens et non de certains lobbies et monopolistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here