Tunisie : La privatisation des entreprises publiques, une option inéluctable ?

0
249
5ème édition des journées d'entreprises

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI) a récemment révélé dans un entretien, que les accords avec la Tunisie stipulent que le gouvernement devrait privatiser certaines entreprises publiques.

Cette déclaration, qui a provoqué un tollé, contredit les propos de la Cheffe du gouvernement, Najla Bouden qui avait assuré que l’État « n’a aucune intention de privatiser les institutions publiques à caractère stratégique et qui font l’objet de programmes de restructuration basés sur des audits ».

L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), soutenue par l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), a clairement imposé son veto à maintes reprises concernant le sujet.

Cependant, le ministre des Affaires sociales, Malek Zahi, s’est exprimé aujourd’hui, lundi 24 octobre 2022, en marge d’une conférence, sur la privatisation des entreprises publiques.

Le ministre a fait savoir que le Conseil de dialogue social va d’abord examiner les situations de ces entreprises, au cas par cas. Par la suite, le gouvernement prendra les dispositions nécessaires pour sauver ces entreprises.

Malek Ezahi a précisé qu’il s’agit avant tout de préserver la pérennité et les postes d’emploi.

 

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here