Tunisie : La BCT maintient le taux directeur inchangé à 8%

0
666
BCT

Le Conseil d’Administration de la Banque Centrale de Tunisie a décidé, lors de sa réunion du 16 juin 2023, de maintenir le taux directeur inchangé à 8%.

Il considère que l’orientation actuelle de la politique monétaire contribuerait à soutenir la détente de l’inflation au cours de la période à venir.

Le Conseil d’Administration de la BCT a également passé en revue les récents développements économiques et financiers et les perspectives de l’inflation.

Sur le plan international

Les récentes informations font apparaître une poursuite du ralentissement de la croissance économique mondiale et de l’inflation. Les craintes concernant la baisse de l’activité dans les principaux pays ont quelque peu augmenté en raison de l’entrée de l’économie de la Zone Euro en récession technique, au premier trimestre 2023.

Contrairement à la FED qui a marqué une pause lors de sa réunion du 13 juin 2023, la BCE a poursuivi son cycle de resserrement en décidant, le 15 juin 2023, de relever ses taux directeurs de 25 points de bases (pbs) pour les porter à 4% pour les opérations principales de refinancement, 3,5% pour les facilités de dépôt et 4,25% pour les facilités de prêt marginal, tout en exprimant sa détermination à assurer un retour au plus tôt de l’inflation au niveau de son objectif de 2% à moyen terme.

Sur le plan national

La croissance économique s’est établie à 2,1% en glissement annuel (G.A.), au premier trimestre 2023, après 1,8% le trimestre précédent.

La bonne tenue des industries exportatrices et le redressement du secteur touristique et des activités connexes ont continué à soutenir la croissance économique. Cependant, la contreperformance des industries extractives s’est poursuivie au début de 2023, privant l’économie d’importantes ressources additionnelles en devises.

Au niveau du secteur extérieur, le Conseil relève la poursuite de la réduction graduelle du déficit courant qui s’est établi à -2,2% du PIB, à fin mai 2023, contre -4,6% un an auparavant.

Cette évolution a été soutenue par la contraction du déficit commercial (-8.102 MDT contre -9.930 MDT à fin mai 2022) malgré le creusement du déficit énergétique (-4.684 MDT, soit près de 58% du déficit total) d’une part, et l’amélioration des recettes touristiques et des revenus du travail, d’autre part.

Le niveau des réserves de change s’est amélioré pour atteindre 22,8 milliards de dinars, au 14 juin 2023, soit 97 jours d’importations grâce à l’encaissement de la première tranche du prêt accordé par l’AFREXIMBANK, et ce après avoir baissé à 93 jours à fin avril 2023.

Du côté des prix à la consommation, la détente graduelle de l’inflation, amorcée depuis le mois de mars 2023, s’est poursuivie en mai. En effet, le taux d’inflation a atteint 9,6% (en G.A) en mai après 10,1% le mois précédent et contre un pic de 10,4% en février 2023. Cette dynamique porte la marque de la détente de l’inflation sous-jacente « hors produits alimentaires frais et produits à prix administrés » qui s’est atténuée à 9,3% en mai 2023, après 9,5% un mois auparavant et du ralentissement du rythme de progression des prix des produits administrés (5% contre 6,5% au mois d’avril 2023).

En revanche, les prix des produits alimentaires frais continuent leur ascension au rythme de 19% au mois de mai 2023.

Le Conseil considère qu’en dépit de cette détente, l’inflation continue à se maintenir à des niveaux historiquement élevés comparativement aux capacités productives de l’économie.

 

Les récentes prévisions de la Banque Centrale de Tunisie indiquent que l’inflation continuerait à baisser progressivement au cours des mois à venir, mais que les risques haussiers entourant cette tendance demeureraient relativement élevés.

Le Conseil a pris connaissance de la récente dégradation de la note souveraine de la Tunisie effectuée le 9 juin courant par l’agence de notation Fitch Ratings et met en garde contre l’impact de cette nouvelle dégradation sur la capacité de la Tunisie à mobiliser des financements extérieurs avec des conditions acceptables et sur la fluidité des règlements avec l’extérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here