Tunisie – France : Le Baromètre économique du CCITF révèle la résilience et les perspectives optimistes pour les entreprises

0
603

Mohamed Louzir, secrétaire général de la Chambre de Commerce et d’Industrie Tuniso-française (CCITF), a présenté le baromètre économique 2023/2024.

Dans le cadre de cette enquête, la CCITF a interrogé, entre novembre et décembre 2023, 180 chefs d’entreprises tunisiennes et françaises membres de la chambre, analyse l’impact de la conjoncture économique sur la performance des entreprises tuniso-françaises.

Ce baromètre, réalisé auprès d’entreprises situées principalement au Nord-Est de la Tunisie et ayant un effectif inférieur ou égal à 50 personnes, vise à comprendre les tendances clés affectant le tissu entrepreneurial tunisien et français.

Selon les données partagées, une résilience a été observée chez près de 72% des entreprises tuniso-françaises, qui ont enregistré une croissance ou une stabilité de leur chiffre d’affaires malgré un contexte économique incertain. Par ailleurs, 69% des répondants ont enregistré des investissements stables ou en hausse en 2023.

L’enquête menée a également révélé que la majorité des entreprises sondées (72%) ont perçu l’environnement des affaires en Tunisie comme défavorable l’année précédente. De même, 62% des entreprises ont jugé le climat politique défavorable, tandis que 45% ont considéré l’environnement social peu propice à l’investissement.

Malgré ces défis, 55% des entreprises envisagent une amélioration de leur chiffre d’affaires en 2024, tandis que seulement 15% prévoient une baisse.

73% des entreprises prévoient une hausse ou une stabilité de leurs investissements.

Parmi les entreprises à capital 100% tunisien, 40% prévoient d’augmenter leurs investissements en 2024, contre plus de 46% parmi les entreprises françaises ou à participation française.

En ce qui concerne les relations commerciales avec la France en 2024, plus de 42% des entreprises s’attendent à une amélioration des échanges.

De plus, plus de 37% des chefs d’entreprises interrogés prévoient une augmentation des flux vers l’Afrique.

Le baromètre indique également que les entrepreneurs tuniso-français anticipent une amélioration de 13% du climat économique et de 9% de l’environnement politique en Tunisie par rapport à 2023.

Par ailleurs, le baromètre confirme que l’attention portée à la transition écologique se renforce. Plus de 40% des entrepreneurs tuniso-français considèrent la santé, le bien-être, le développement technologique et l’investissement dans l’innovation comme des objectifs à court terme en matière de développement durable.

Les facteurs qui ont le plus impacté leurs activités sont principalement la pression fiscale élevée, la situation économique, les formalités administratives, la tendance inflationniste et les conflits géopolitiques. Pour stimuler l’activité économique, les chefs d’entreprises souhaitent notamment des nouvelles incitations financières et fiscales ainsi que des procédures administratives simplifiées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here