Tunisie : Diversification des partenariats pour une croissance dynamique

0
387

Mohamed Salah Ayari, membre du Conseil national des impôts, a fait savoir que 74 % des échanges commerciaux de la Tunisie sont effectués avec l’Union Européenne.

Dans une interview accordée à Mosaïque FM, le responsable a souligné que la récente visite du président de la République, Kaïs Saïed, en Chine ne devrait pas être interprétée comme une rupture des relations avec l’Union Européenne. Cette visite s’inscrit plutôt dans une stratégie de diversification des partenariats internationaux et dans une volonté d’ouverture vers de nouveaux marchés. Cela offre à la Tunisie de nouvelles opportunités d’attirer des investissements et de renforcer son attractivité aux yeux des pays européens et d’autres acteurs cherchant à investir en Afrique.

Il a insisté sur la capacité de la Tunisie à tirer parti de cette concurrence accrue et à saisir les occasions disponibles pour stimuler son économie.

En effet, ces nouvelles alliances pourraient potentiellement bénéficier à la croissance économique du pays, en créant un environnement propice aux affaires et en augmentant les flux d’investissements directs étrangers.

Cette perspective, selon Ayari, illustre la vision stratégique du gouvernement tunisien visant à positionner la Tunisie comme un acteur économique dynamique et attrayant sur la scène internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here