Tunisie : Déficit commercial en hausse et baisse des exportations

0
698
L’Institut National de la Statistique Tunisie

L’Institut National de la Statistique (INS) vient de publier sa note mensuelle « Commerce Extérieur aux prix courants (CVS-CEC) », à septembre 2023.

Au mois de septembre, les échanges commerciaux ont été marqués par une tendance à la baisse, avec un repli des exportations de 7,1%. De manière similaire mais dans une moindre mesure, les importations, ont affiché une légère diminution de 0,8%. Hors produits énergétiques, une réduction de 2,4% a été enregistrée pour les exportations ainsi qu’une baisse de 1,4% pour les importations.

Dégradation du déficit commercial

Le déficit commercial mensuel, en septembre 2023, s’est accentué pour s’établir à 1578 MD contre 1249,1 MD en août.

Le taux de couverture, en septembre 2023, a chuté de 5,1 points par rapport au mois précédent, s’établissant à 76,2%.

Baisse des exportations en septembre

Après la hausse de 4,3% observée en août, les exportations enregistrent une baisse de 7,1% en septembre. Tous les secteurs, à l’exception de l’industrie du textile et de l’habillement (en hausse de 14,6%), ont participé à cette baisse. La plus forte diminution a été enregistrée dans le secteur de l’énergie, qui, après une forte augmentation en août (+79,3%), a chuté de 63,5% en septembre, contribuant ainsi par environ 5 points à la baisse globale des exportations. De même, les exportations de phosphates, après leur forte augmentation le mois précédent, ont connu une baisse de 24,2%. Par ailleurs, après cinq mois de croissance, les exportations du secteur de l’industrie agricole et agro-alimentaire ont fléchi de 13,2 %, principalement en raison de la réduction des exportations d’huile d’olive vers l’Italie et l’Espagne.

Les industries mécaniques et électriques ont également enregistré une légère baisse de 0,6% résultant d’une baisse des industries électriques (-7,7%) compensée par la croissance des industries mécaniques (+12,6 %).

Les exportations vers l’Union européenne ont enregistré une baisse de 3,6%. Cette diminution a été plus marquée vers l’Italie (-19,7), l’Espagne (-15,2%) et la Belgique (-7,4%). Néanmoins, elle a été compensée par une hausse vers les Pays-Bas (+36,4%), l’Allemagne (+8%) et la France (+4,4%). Hors Union européenne, les exportations ont chuté de 13,8%. Elles ont régressé vers la Suisse (-54,2%), la Turquie (-20,2%), les pays du Maghreb (-8,8%) et la Chine (-4,8%).

Quasi-stagnation des importations

En septembre, les importations ont enregistré une quasi-stagnation, affichant une légère baisse de 0,8%.

Les biens d’équipement ont enregistré la plus forte baisse de 9,4%, expliquée par une réduction des achats de matériel informatique. Les importations de matières premières et demi-produit ont également fléchi de 2%, notamment pour les produits sidérurgiques. Par ailleurs, les importations de biens de consommation ont diminué de 4,9%, particulièrement les produits pharmaceutiques.

En revanche, les importations alimentaires ont de nouveau augmenté de 25,2% après trois mois de baisse, principalement en raison des importations de sucre et des céréales. Par ailleurs, les importations d’énergie ont légèrement augmenté de 1,7%.

Les importations ont enregistré une augmentation de 8,4% depuis l’Union européenne, notamment l’Italie +44,6% et les Pays-Bas (+77,4%) cependant elles ont diminué depuis d’autres pays, comme l’Espagne (-17,6%) , Malte (-17,7%) et la France (-1,9%).

Hors UE les importations ont baissé de 7%, notamment depuis les pays du Maghreb avec une réduction de 2%, principalement en raison de la forte baisse des importations en provenance d’Algérie (-21,3%). Les importations en provenance de Russie ont chuté de 16,7%, celles de Chine de 18,6%, mais elles ont enregistré une augmentation en provenance de Turquie (+30,6%) et de Suisse (+5,4%).

Résultats trimestriels

​​​​​​​En fréquence trimestrielle, les exportations ont enregistré une légère diminution de 1% au troisième trimestre par rapport au deuxième trimestre. Cette diminution est principalement attribuable à la chute de 10,5% des exportations dans les secteurs textiles, habillement et cuir, ainsi qu’à la baisse de 30,7% des exportations dans le secteur des mines de phosphate et de ses dérivés. En revanche, les secteurs de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire ont enregistré une hausse de 25,6%.

Quant aux importations, elles ont enregistré une légère réduction de 0,7%. Cette diminution est principalement imputable à la baisse de 9% des importations de matières premières. Les importations de biens alimentaires ont également connu une réduction de 1%. De plus, les biens d’équipement ont enregistré un léger recul de 0,6%. Cependant, les importations de biens de consommation ont connu une hausse notable de 6,1%.

Par conséquent, le déficit commercial demeure relativement stable par rapport au troisième trimestre (+0.4%) à 4219,1 MD.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here