Tunisie – BAD : Une collaboration renforcée pour le développement

0
239

La ministre de l’Économie et de la Planification Feriel Ouerghi, s’est entretenue avec une délégation de haut niveau de la Banque africaine de développement (BAD), actuellement en visite en Tunisie.

Cette visite s’inscrit dans le cadre d’un examen périodique de l’avancement des projets financés par la BAD et vise à approfondir la compréhension des programmes de réformes et des objectifs de développement de la Tunisie pour les années à venir.

Dans ce contexte, la cheffe de la délégation de la BAD a réaffirmé l’engagement de la BAD à renforcer sa coopération avec la Tunisie, un de ses principaux partenaires.

Cette rencontre a également permis à la ministre de présenter les principales réformes entreprises par le gouvernement tunisien, visant à accélérer la croissance économique, à maintenir les grands équilibres financiers et à améliorer la situation sociale.

Parmi les initiatives évoquées figurent l’amélioration du climat des affaires et de l’investissement, la réforme de la gouvernance des entreprises publiques, l’expansion de la numérisation, ainsi que la réforme et l’amélioration des performances de l’administration.

Par ailleurs, la ministre a mis en avant les grandes orientations de développement pour la prochaine décennie, soulignant l’importance de se concentrer sur l’économie verte, les énergies renouvelables, les infrastructures, le développement humain et social, le développement régional, la numérisation, et la lutte contre les effets du changement climatique et les problèmes de sécurité alimentaire.

A cette occasion, Feriel Ouerghi a également exprimé son désir de voir la BAD continuer à soutenir ces réformes et priorités, qui s’alignent avec la stratégie de la Banque pour les dix prochaines années.

Le ministère de l’Économie a annoncé que la délégation de la BAD effectuera des visites de terrain pour examiner certains projets en cours dans les gouvernorats de Kairouan, Zaghouan et Bizerte. Ces visites concernent notamment des projets dans le secteur agricole, les infrastructures et certains projets pilotes privés, financés par la BAD dans le cadre de l’initiative « Souk Ettanmia ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here