Tunisie – ANPME : Seules 2 à 3% des PME obtiennent un financement

0
987

Les petites et moyennes entreprises (PME) tunisiennes sont confrontées à des difficultés de financement, selon Abderrazek Houas, porte-parole officiel de l’Association nationale des petites et moyennes entreprises (ANPME).

S’exprimant sur les ondes d’Express FM, il a indiqué que seules 2 à 3% des PME obtiennent un financement, ce qui leur permet de fournir des garanties en contrepartie.

Cependant, ces garanties représentent souvent 100 à 400% de la valeur du prêt, tandis que les intérêts élevés sont illégaux.

Houas a ajouté que ces PME évoluent dans un environnement fragile et ne sont pas en mesure de résister aux crises successives.

Il a également souligné que l’aide versée aux PME tunisiennes pour faire face à la crise du Covid-19 s’élève à environ 418 millions d’euros, soit l’équivalent de 1300 millions de dinars.

En revanche, les fonds attribués ont été attribués aux entreprises qui n’étaient pas dans le besoin, selon Houas.

La circulaire de la Banque Centrale de Tunisie précisait que les entreprises éligibles étaient celles qui n’ont jamais fait défaut dans le remboursement de leurs prêts ou qui ont fait défaut à une seule reprise et ont été classées au niveau 2.

Houas a remis en question pourquoi les entreprises de catégorie 0 ou 1, c’est-à-dire celles qui n’ont jamais fait défaut dans le passé, obtiennent-elles un financement en premier lieu ?

Il pense que les banques recherchent des financements faciles, en évitent les risques, ce qui nuit aux autres entreprises qui ont atteint le niveau 4 et ont besoin de financement pour éviter leur faillite et leur disparition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here