Tunisie : 62% des garanties de l’État ont été accaparées par l’énergie et l’industrie

0
187

Le ministère des Finances vient de publier un rapport sur les transferts et les garanties consentis au profit des entreprises publiques et des établissements publics non administratifs.

Selon ce rapport, durant le premier semestre de 2022, le secteur de l’industrie et de l’énergie a bénéficié, de la part la plus implorante des garanties de l’État accordées aux entreprises publiques et aux établissements publics non administratifs, soit 61,8% du montant total de la garantie.

  • La Société tunisienne d’électricité et du gaz (STEG), a bénéficié d’une garantie de près de 393 millions de dinars et un prêt de 312,5 millions de dinars,
  • L’Office des céréales a bénéficié d’une garantie de 254 millions de dinars afin de couvrir les opérations d’importation.
  • La Société tunisienne de raffinage a reçu une garantie de 245 millions de dinars afin de financer ses importations de pétrole,
  • L’Office du commerce de Tunisie a bénéficié d’une garantie de 77,4 millions de dinars.

Pour rappel, la loi de finances de 2022 avait fixé le montant maximal accordé par l’État à titre de garantie des prêts ou fonds destinés à l’émission des sukuk islamiques (financement obligataire) à 7 milliards de dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here