STEG : les coupures d’électricité en hausse de 80% dans certaines régions

0
2380
STEG

La Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) a été contrainte, de janvier à fin septembre 2018 à interrompre l’alimentation en courant électrique à près 800 mille clients en raison du non règlement de leurs factures de consommation.

La suspension de l’alimentation de courant électrique pour non règlement des factures est une opération qui concerne, désormais, 80% des foyers dans certaines régions du pays, ce taux ne dépassait pas les 40% en 2017 et les 15% en 2015 selon un responsable de la STEG.

Il s’agit d’une opération qui mobilise un grand nombre d’équipes d’intervention et d’agents et qui illustre la volonté de la société du recouvrir l’intégralité des impayés.

La STEG accorde également une importance capitale à la sensibilisation des différentes franges sociales de l’importance du règlement des factures d’électricité.

Rappelons en ce sens que la dette de l’entreprise publique s’élève à plus de 1320 millions de dinars alors que la valeur de toutes les factures émises avoisine les 4592 millions de dinars. 44% du volume de cette dette est engendré par les impayés d’autres entreprises publiques et des collectivités locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here