Tunisie – Industrie automobile : Signature d’un protocole d’accord historique associant 12 associations du secteur privé en Afrique et en Europe

0
603

Un protocole d’accord historique vient d’être signé entre 12 associations automobiles du secteur privé en Afrique et en Europe pour développer l’industrie automobile en Afrique.

Parmi ces 12 associations, la Tunisie a été représentée par la Tunisian Automotive Association (TAA) qui a participé à cette signature dans le cadre du Forum des affaires UE-Afrique 2022.

Les autres Signataires du Protocole d’Accord sont : 

– AAAM – African Association of Automotive Manufacturers –Dave Coffey, CEO

– Afrika-Verein der deutschen Wirtschaft (German – African Business Association) – – Dr Markus Thill, Member of the Management Board

– German Association of the Automotive Industry (VDA) -Andreas Rade, MD

– Kenya Association of Manufacturers (KAM) – Ashit Shah, Chairman Automotive Sector

– TAA – Tunisian Automotive Association – Myriam Elloumi, Vice President

– NAACAM – Renai Moothilal, Executive Director

– naamsa | The Automotive Business Council – Mikel MABASA, CEO

– CLEPA – European Association of Automotive Suppliers – Sigrid de Vries, Secretary General

– EBCAM – European Business Council for Africa and Mediterranean – Dr Markus Thill, Member of the Management Board AV

– European Automobile Manufacturers’ Association (ACEA) – Eric-Mark Huitema, Director General

– Nigeria Automotive Manufacturers Association (#NAMA) – Tokunbo Aromolaran, Chairman

– Automotive Assemblers Association Ghana (#AAAG) – Jeffrey Peprah, President

Dave Coffey, PDG de l’AAAM – Association africaine des constructeurs automobiles, a déclaré à cette occasion : 

« Le climat du commerce et de l’investissement en Afrique ne peut être amélioré qu’ensemble. Nous sommes convaincus que l’Afrique a un grand potentiel pour développer une industrie automobile prometteuse qui fournira des emplois à long terme. Le fait que les associations africaines et européennes se soient mises d’accord sur des points clés pour développer davantage l’industrie sur le continent est une étape importante. Maintenant, les représentants politiques doivent soutenir cela en créant les conditions-cadres pour que l’industrie se développe et croître ».

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here