Renforcement de la mobilité urbaine à Tunis : Signature d’une convention de financement d’un montant de 19 Millions de TND (6M €)

0
231
Renforcement de la mobilité urbaine à Tunis

Dans le cadre du financement de l’important projet d’aménagement de la Boucle Centrale du métro léger de Tunis et du pôle d’échange multimodal de la place de Barcelone, a été signée le 19 septembre 2019 entre la République Tunisienne (RT) et l’Agence Française de Développement (AFD), une convention de subvention d’un montant de 19 millions de dinars (6 millions d’euros).

Ces fonds, dont la gestion a été confiée à l’AFD, sont issus de la Facilité d’Investissement pour le Voisinage (FIV) de l’Union Européenne. Le bénéficiaire de cette ressource financière est la Société des Transports de Tunis (TRANSTU), en sa qualité de maître d’ouvrage déléguée du projet.

En complément de financements déjà en place, apportés par l’AFD (prêt de 75,8 millions d’euros et subvention de 0,65 million d’euros), l’Etat Tunisien et la TRANSTU (6,55 millions d’euros), la formalisation de cette convention marque une étape clé pour la réalisation du projet en assurant le bouclage définitif de son plan de financement.

Les 6 millions d’euros mobilisés par l’UE et délégués à l’AFD permettront de financer l’élaboration des dossiers d’appel d’offres des travaux ainsi que leur supervision. D’autres dépenses seront également prises en charge sur ce concours comme des campagnes d’information et d’actions de communication sur le projet, notamment ciblées sur la sensibilisation contre la violence faite aux femmes dans les transports en commun.

La cérémonie de signature a été réhaussée par la présence de Messieurs Hichem Ben Ahmed, Ministre du Transport, Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie, Gérald Audaz, Chef de section développement économique à la Délégation de l’Union Européenne et Anis Melloulchi, Président Directeur Général de la TRANSTU.

Les parties à l’acte étaient respectivement représentées par Mme Lamia Ben Mime, Chef de Cabinet du Ministère du Développement de l’Investissement et de la Coopération Internationale (MDICI) et M. Gilles Chausse, Directeur de l’agence de Tunis.

Précédent la cérémonie de signature, une visite de terrain a été organisée pour la délégation officielle par la TRANSTU, sous la forme d’un parcours en métro le long de la « Boucle centrale ». Elle a permis de présenter les composantes de l’investissement que sont les trois stations à réaménager (Bab El Khadra, République et Place Barcelone). Cette dernière station verra la construction d’un pôle d’échange multimodal doté d’une nouvelle station de bus souterraine.

Selon Mme Lamia Ben Mime, Chef de Cabinet du Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale (MDICI), « afin d’augmenter l’attractivité des transports collectifs, le
gouvernement a mis en place plusieurs programmes d’investissements. Ce projet de la Boucle Centrale est l’un des piliers de la modernisation de l’offre de transport sur le Grand Tunis. ».

Pour le M. Hichem Ben Ahmed, Ministre du Transport, « ce projet vise à améliorer et à faciliter la mobilité des citoyens dans leurs déplacements au quotidien. Le tracé de la Boucle Centrale est emprunté à la fois pour les déplacements professionnels (travail domicile) et personnels. Un employé qui rejoint son lieu de travail dans les meilleures conditions, verra sa productivité s’améliorer. Multiplié par les milliers de personnes qui empruntent la Boucle Centrale (230 000 par jour), nous attendons de ce projet un impact positif sur l’économie des entreprises du Grand Tunis. »

Pour M. Anis Melloulchi, Président Directeur Général de la TRANSTU, « augmenter la satisfaction des voyageurs qui empruntent le métro léger est l’un de nos objectifs principaux. Ceci ne pourra se faire qu’à travers une meilleure optimisation de l’exploitation du réseau du métro léger. C’est pourquoi à travers ce projet, la TRANSTU revoie la circulation des métros et adaptera les stations pour une meilleure desserte du centre-ville et une exploitation optimisée de son parc de matériel roulant. De même avec le pôle multimodal de la place de Barcelone, nos usagers pourront se déplacer entre les différents modes de transport métro, bus et RFR dans un cadre moderne et auront accès à des services et des commodités. »

Pour Son Excellence Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, « l’Union européenne est fière de pouvoir contribuer à la renaissance et à l’embellissement de ce « cœur battant » de Tunis qu’est la place de Barcelone. Au même titre que le projet Réseau Ferré Rapide ou les rénovations de plusieurs rues de la Médina de Tunis réalisées ces dernières années et co-financés par l’Union européenne et l’Agence Française de Développement – ce projet atteste de notre désir de contribuer à la revitalisation du centre ville de Tunis et à l’amélioration du quotidien des tunisoises et des tunisois. »

Pour M. Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie, « la France à travers l’AFD porte une importance particulière au secteur de la mobilité urbaine en Tunisie et spécifiquement dans sa capitale. Grâce à ces investissements, les tunisois bénéficieront d’une meilleure efficacité du service offert par la TRANSTU. ». Il rappelle également, que « cette délégation de fond de l’Union Européenne permettra également de doter la TRANSTU d’une politique volontariste pour la sécurité et la lutte contre la discrimination faites aux femmes dans les transports en commun, sujets d’une haute importance aux yeux de la coopération française et européenne. ».

Pour M. Gilles Chausse, Directeur de l’Agence de Tunis, « l’AFD est un partenaire historique de la Tunisie sur la mobilité urbaine. Nous avons soutenu dans ce secteur stratégique trois grands projets structurants de la capitale à savoir, le RFR, l’extension du métro léger et la réhabilitation du TGM, et le projet de la Boucle Centrale. Ces importants engagements financiers (166 M d’euros) s’inscrivent dans une volonté affirmée d’appuyer le ministère du transport dans la mise en oeuvre de sa stratégie de développement des transports collectifs en milieu urbain. Nous sommes convaincus que ce projet emblématique permettra de renforcer leur fréquentation et de réduire l’utilisation de la voiture privée dans un environnement sécurisé pour tous.».

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here