Rencontre BCT – BEI : Pour un changement de paradigme dans l’emploi des lignes de financement

0
170

·         Pour le Gouverneur de la BCT, il est fondamental « d’accorder une attention particulière aux PME œuvrant dans les créneaux innovateurs particulièrement celles portant des projets dans le domaine de l’environnement et de la transition énergétique ».

 

Tunis, le 10 juillet 2024 – M. Fethi Zouhair Nouri, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), s’est entretenu, aujourd’hui mercredi 10 juillet 2024, avec M. Jean-Luc Revéreault, Chef du Bureau de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) en Tunisie.

Cette réunion a représenté une étape significative pour la conception d’une approche moderne du financement et le soutien des petites et moyennes entreprises (PME) et des micro-entreprises tunisiennes.

La séance de travail a, notamment, porté sur la nécessité de faire évoluer l’accès au financement des projets, qu’ils soient publics ou privés, avec un accent particulier sur l’utilité de changer de paradigme dans l’emploi des lignes de financement. Dans ce sens, une double priorité s’est dégagée : poursuivre le soutien des PME, considérées comme les moteurs de la création de richesse et d’emplois, et innover par la mise en place de financements dédiés et adaptés aux besoins des micro-entreprises, contribuant ainsi à leur évolution et leur pérennité. Pour M. Nouri, « il est fondamental d’accorder une attention particulière aux PME œuvrant dans les créneaux innovateurs particulièrement celles portant des projets dans le domaine de l’environnement et de la transition énergétique », a-t-il souligné.

A l’issu de cette rencontre, la BCT et la BEI ont respectivement réaffirmé leur engagement à collaborer pour atteindre ces objectifs communs et contribuer aux efforts de croissance économique durable et inclusive.

·         La volonté d’offrir un accès équitable au financement

Soulignant l’importance de soutenir les PME, M. Nouri a affirmé qu’il est « essentiel » de leur fournir des ressources financières spécifiques adaptées à leur taille et à leurs besoins afin de leur permettre de se développer et d’innover.

« Les PME sont au cœur du tissu économique national. Elles ont besoin de ressources financières adaptées et la BCT est déterminée à contribuer à la modernisation de l’approche d’accès des PME et des micro-entreprises au financement. Le but est de leur permettre de se redresser, de croître pour qu’elles puissent prospérer », a-t-il déclaré tout en insistant sur l’adoption d’une approche novatrice avec de nouvelles formes de gestion des lignes de financement pour améliorer le taux d’éligibilité des entités économiques tunisiennes.

M. Revéreault a corroboré ce constat, soulignant la convergence des approches des deux institutions. Il a réitéré la détermination de la BEI à soutenir les PME et les micro-entreprises en Tunisie.

Tout en exprimant la détermination de la BEI à renforcer sa collaboration avec la BCT, M. Revéreault a sollicité le soutien de la Banque Centrale pour faciliter l’accès au financement pour les entreprises, en particulier les micro-entreprises. Il a estimé indispensable de travailler de concert sur les priorités et objectifs tunisiens et ce, pour créer un environnement favorable à une contribution pleine à l’économie tunisienne de toutes les entreprises, grandes ou petites.

M. Nouri a, à cet effet, exprimé la détermination de la BCT à consolider tous les efforts des partenaires qui visent à renforcer l’économie tunisienne et à offrir de meilleures perspectives aux citoyens. « Nous devons créer des opportunités pour tous, et cela commence par offrir un accès équitable au financement », a-t-il précisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here