REI : La BAD s’engage en Tunisie pour une intégration réussie des énergies renouvelables

0
289

La Banque Africaine de Développement (BAD) a participé à l’événement « Intégrer les énergies renouvelables dans les transitions énergétiques » à Hammamet, en Tunisie. Organisée par les Fonds d’investissement climatiques (FIC) et le gouvernement tunisien, cette rencontre avait pour objectif de promouvoir l’intégration des énergies renouvelables dans les pays en développement.

L’évènement s’inscrit dans le cadre du programme d’Intégration des énergies renouvelables (REI), lancé en 2023. Ce programme de la BAD soutient les pays en développement dans la transition de leurs systèmes énergétiques vers les énergies renouvelables. Par ailleurs, 10 pays ont été sélectionnés pour élaborer des plans d’investissement. Pour favoriser l’échange d’idées et de bonnes pratiques, les Fonds d’investissement climatiques ont également mis en place la plateforme d’apprentissage REI l’année dernière, rapporte la BAD dans un communiqué.

Jimmy Pannett, coresponsable de REI, a souligné la richesse des échanges : « Les discussions ont été très fructueuses. Les pays, bien que géographiquement éloignés, rencontrent des défis similaires et apprennent les uns des autres. La Colombie, par exemple, a appris du Kenya, et tout le monde a tiré des leçons de l’Asie du Sud. »

Fethi Hanchi, directeur général de l’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie de Tunisie, a exprimé sa gratitude pour la tenue de l’événement en Tunisie. Il a insisté sur la nécessité d’une approche collaborative face aux défis énergétiques et climatiques : « Nous devons intensifier et multiplier ces initiatives pour tirer le meilleur parti de nos expériences respectives. »

Carlos Mollinedo, chargé en chef de l’économie de l’énergie à la BAD, a présenté des idées sur le développement des pipelines d’investissement et les types d’investissements prioritaires pour la Banque. Il a réaffirmé l’engagement de la Banque à soutenir les pays africains dans leur transition énergétique, mentionnant un investissement cumulé de 20 milliards de dollars depuis 2000.

La Banque africaine de développement a récemment approuvé plusieurs projets dans le domaine des énergies renouvelables, incluant la production d’électricité à grande échelle et le stockage par batterie dans plusieurs pays africains, des interconnexions régionales et l’élargissement de l’accès hors réseau. Des programmes d’assistance technique ont également été lancés pour soutenir les politiques, la réglementation et l’intégration régionale dans divers pays africains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here