Radhouane Bouricha :«Helioflex est la 1ère unité d’emballage primaire souple pour médicaments en Tunisie.»

0
498
Radhouane Bouricha Directeur Général de Helioflex

Entretien avec Radhouane Bouricha, Directeur Général de Helioflex.

Mr Radhouane Bouricha, pouvez-vous vous présenter ? Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

En tant que promoteur du projet que j’ai lancé en 2003, le développement des emballages primaires pour médicaments est une idée que j’ai maturé à partir de mon expertise dans les métiers de l’emballage alimentaire.

Helioflex est une unité de fabrication d’emballages pharmaceutiques en Tunisie. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Adossée au groupe One Tech, partenariat à l’origine avec le groupe portugais HIGIFARMA (Lifresca). Helioflex est la 1ère unité de fabrication d’emballage primaires pour les formes sèches et les formes poudreuses de médicaments en Tunisie. Unité crée en 2003 pour répondre aux besoins croissants de l’industrie pharmaceutique locale. 

L’activité d’Helioflex s’inscrit dans la technologie pour la santé et répond à des normes rigoureuses. 

La société est certifiée ISO 9001-2008 et ISO 15378, cette dernière combinant les exigences de l’ISO 9001 et des GMP, les bonnes pratiques de fabrication.

Compte tenu de l’étroitesse du marché en Tunisie, Helioflex s’est tourné vers l’Algérie depuis 2005 et compte dans son portefeuille aujourd’hui une quinzaine de laboratoires opérant en Algérie. 

Helioflex s’est ensuite tourné vers la région de l’Afrique de l’Ouest où elle est présente en Côte d’Ivoire et au Sénégal. 

Le portefeuille client d’Helioflex comporte des laboratoires nationaux et des multinationales à l’image de Sanofi, Pfizer, Sandoz et Pierre Fabre. 

Vous êtes en partenariat avec Lifresca au Portugal. Qu’avez-vous pu apprendre à ses côtés et qui a été bénéfique en Tunisie ?

L’alliance avec Lifresca nous a permis d’accéder plus rapidement à un marché fermé dominé par des acteurs européens et les multinationales.

Si vous deviez nous parler de vos plus grandes réussites, quelles seraient-elles ?

  • Leader sur le marché local.
  • Homologué par Sanofi Global depuis 2012 ce qui nous a permis de nous placer comme 1er fournisseur du site de Sanofi en Algérie.
  • Homologué par Novartis Suisse depuis 2014 ce qui nous a permis de nous placer comme 1er fournisseur du site de Sandoz en Algérie, Sandoz étant le génériqueur de Novartis.

Votre bilan 2020 ?

Baisse des exportations à cause du COVID passant d’une moyenne de 30% du Chiffre d’Affaires sur la période 2017 – 2019 à 20% en 2020. 

Mais pour se préparer à la reprise, Helioflex a investi en 2020 dans une nouvelle technologie d’impression de ses emballages, la FLEXO UV, qui va lui permettre de performer en flexibilité et en délai et de pouvoir accéder à des marchés jusque-là difficiles comme la France.

Sur la scène africaine, quel est le rôle de Helioflex ?

Accompagner le développement de l’industrie pharmaceutique en Afrique dans les différents pays qui s’adonne à développer une politique de santé et à améliorer l’accès aux soins et aux médicaments.

Helioflex est membre dans le consortium « Tunisia Health Alliance », un groupement de quinze entreprises tunisiennes opérant sur le secteur de l’industrie pharmaceutique, des dispositifs médicaux et des services de soins, … et qui vise à développer sa présence en Afrique.

Quelles sont vos perspectives pour les années à venir ?

Helioflex, qui réalisé 10 millions de dinars de chiffre d’affaires dont 30 % à l’export, entend renforcer sa position sur les marchés africains et se déployer sur les marchés européens dont la France, l’objectif étant d’atteindre 50% du Chiffre d’Affaire à l’export à l’horizon 2025.

Par : Inès Nagazi

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here