Pourquoi les soldes n’ont plus d’intérêt en Tunisie ?

0
384
Soldes

Le ministère du Commerce et du Développement des exportations a annoncé que les soldes d’été démarreront le 4 août 2022 et dureront six semaines.

Mais contrairement aux années précédentes, les citoyens tunisiens semblent ne plus montrer autant d’engouement et ne sont plus intéressés aux remises allant jusqu’à 70%.

La tendance baissière de l’affluence des consommateurs aurait été observé bien avant l’arrivée du covid et s’est poursuivie jusqu’en hiver 2022, puisque plusieurs Tunisiens ont déclaré, pour deux années consécutives, être « insatisfaits » des soldes.

Plus récemment, la chambre syndicale nationale du commerce du prêt à- porter et des tissus, relevant de l’UTICA, avait par ailleurs estimé, un mois après le démarrage des soldes d’hiver 2022, que le bilan est « catastrophique », avec des résultats réalisés 60% moins importants que la saison écoulée. 

Mohsen Ben Sassi, président de la Chambre syndicale nationale des commerçants de prêt-à-porter relevant de l’UTICA, considère que cet échec est un coup dur pour les commerçants. Afin d’appuyer la gravité de la situation, il affirmé n’avoir jamais assisté à un tel déclin des chiffres de ventes depuis près d’un demi-siècle.

Du côté des vendeurs, une grande majorité a confié que les soldes n’ont pas généré de chiffre d’affaires supplémentaire par rapport à un mois normal.

Les commerçants, frappés de plein fouet par les conséquences, se retrouvent dans l’incapacité de reconstituer leur trésorerie, et ne peuvent plus dans certains cas fournir de nouvelles collections ou encore rembourser leurs dettes.

Ils sembleraient donc que les soldes n’ont plus d’intérêt pour les Tunisiens qui préfèrent se tourner vers le commerce en ligne qui est en plein essor, fuyant ainsi les nombreuses réglementations des magasins et profitant des nombreuses promotions tout au long de l’année. Malgré la hausse des prix, les Tunisiens préfèrent également les friperies, qui restent moins onéreuse que les soldes.

Le pouvoir d’achat en berne et la crise du secteur du textile et de l’habillement ont ainsi drastiquement impacté les soldes.

Rating: 5.0/5. From 3 votes.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here