Pourquoi les banques en ligne sont si peu chers ?

0
317
les banques en ligne

C’est un fait : les banques en ligne affichent des tarifs bien plus attractifs que leurs concurrentes physiques. C’est en grande partie pour cette raison que des millions de clients ont décidé de changer de banque. Néanmoins, au-delà de ce simple constat, pour quelles raisons ces acteurs bancaires pratiquent un tel niveau de tarifs et comment parviennent-elles à se maintenir à un tel degré de compétitivité ? Ce système est-il viable sur le long terme ? Les éléments de réponses sont à découvrir ci-dessous. 

En France et dans le monde, les banques en lignes difficilement rentables

Malgré leur nombre croissant de clients, les banques en ligne peinent à être vraiment rentables comme en atteste le fait que seules certaines d’entre elles parviennent à afficher un solde positif. Qu’il s’agisse de Boursorama Banque, de Webank, d’Orange Bank ou encore de ING, le constat semble identique presque partout en France comme à l’étranger.

Face à cette situation, comment les banques en ligne peuvent poursuivre leur politique de prix bas ? Ces dernières ont fait de leur compétitivité tarifaire leur principal argument commercial, un choix qui semble séduire la clientèle au même moment où les banques traditionnelles continuent d’accroître leurs tarifs. Les banques en ligne n’ont pas, pour le moment, revu leur stratégie et continuent à casser les prix pour conserver la confiance de leurs clients avec un effort notable sur les frais à l’étranger. Il n’est pas exclu que celles-ci décident un jour de se recentrer sur leur rentabilité avec une augmentation de leurs tarifs à la clé.  

Des tarifs bas pour plusieurs raisons

A. Des coûts structurels plus faibles

Pour comprendre plus précisément comment les banques en ligne peuvent pratiquer des tarifs aussi bas par rapport aux banques classiques, l’un des principaux éléments de réponse se trouve dans leurs coûts de gestion. 

En effet, le mode de fonctionnement même de ces organismes bancaires explique en grande partie les écarts de tarifs avec leurs homologues physiques. Les banques en ligne ne disposent pas d’agences, celles-ci représentant un coût significatif en terme de locaux et de personnels. De fait, les économies ainsi réalisées sur leurs frais de fonctionnement vont permettre aux banques en ligne de proposer des tarifs sans équivalent. C’est très certainement leur meilleur atout, et encore plus dans certains pays comme la Tunisie, où les tarifs pratiqués par les banques traditionnelles s’avèrent particulièrement élevés.   

Toutefois, il convient de relativiser cette situation. En effet, les banques en ligne ne sont en aucun cas des organismes bancaires indépendants mais sont les propriétés des grands groupes bancaires traditionnels à l’image de la Société Générale, du Crédit Agricole ou encore de BNP Paribas. Cette réalité explique ainsi pourquoi les banques en ligne peuvent se permettre de ne pas être rentables. Leur filiation constitue également une source de fiabilité forte aux yeux des clients puisque les banques en ligne doivent offrir des garanties identiques à celles de leur banque-mère. 

B. Elles cherchent à capter un maximum de clients

Pour illustrer la capacité des banques en ligne à séduire de nouveaux clients, une étude de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentielle et de Résolution) parue en 2018 a dévoilé qu’en 2017, en France, le tiers des conquêtes client était imputable à ces dernières.  

Néanmoins, si conquérir des clients est une chose, les fidéliser et les convaincre de confier une partie de leur épargne en est une autre. Cet objectif est d’autant plus délicat à atteindre quand on sait que l’attrition du secteur bancaire ne cesse d’augmenter. De ce fait, ce sont les nouveaux entrants, autrement dit les jeunes, qui vont jouer un rôle clé dans l’accroissement du rythme d’acquisition de clients. 

A ce titre, certaines banques en ligne au Maroc vont proposer des offres bancaires spécialement réservées aux plus jeunes. Par exemple L’bankalik, propose un compte totalement gratuit à vie pour les 18-35 ans, ouvert aux résidants au Maroc et à l’étranger. Ce type d’offres a pour finalité d’inciter ces jeunes clients à confier leur épargne auprès de l’établissement et à souscrire plus tard des crédits chez ce dernier. 

Est-ce que ce modèle économique est vraiment soutenable sur le long terme ?

Compte-tenu de leur manque de rentabilité, il est parfaitement logique de se demander pour quelle raison les banques traditionnelles s’évertuent à conserver leurs propres filiales en ligne. L’une des explications est que ces dernières apparaissent aux yeux de beaucoup d’experts comme l’avenir du secteur bancaire. 

En dépit d’une certaine défiance existant encore chez les clients français, tunisiens ou encore marocains, l’expansion des banques en ligne est un phénomène qui va sans aucun doute s’accélérer dans les futures années.  

L’une des questions cruciales concerne bien évidemment les tarifs. En toute logique, les banques en ligne devraient accroître leurs tarifs tout en conservant leur compétitivité par rapport à leurs homologues physiques. Toutefois, du fait de la forte concurrence entre elles et de la propension de certaines à casser sans cesse les prix, il est très difficile de déterminer si le modèle économique suivi par ces banques va perdurer sur le long terme. 

Yann de Banquesenligne.org

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here