Pollution : le bras de fer Tunisie – OMS se poursuit

0
3341
Pollution Tunisie

D’après le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, la trois villes tunisiennes, Tunis, Sousse et Bizerte figurent dans le classement des villes africaines les plus polluées.

La Tunisie fait, ainsi, partie des 10 pays les plus pollués en Afrique, qui sont en l’occurrence l’Egypte, le Maroc, le Nigeria, l’Ouganda, la Tanzanie, le Kenya, le Cameroun, le Liberia et l’Afrique du Sud.

Dans une déclaration aux média, Dalila Betaieb, responsable à au sein de l’Agence nationale de la protection de l’environnement (ANPE) a affirmé que la Tunisie contestera officiellement les résultats de ce rapport qui est fondé sur des données peu fiables, collectées auprès de chercheurs peu équipés.

L’Agence n’a pas été contactée pour ce rapport alors qu’elle gère le réseau National de Surveillance de la Qualité de l’Air et ses 30 stations permanentes réparties sur l’ensemble du territoire tunisien. Ces stations sont raccordées au poste central installé au site de l’Agence Nationale de la Protection de l’Environnement (ANPE) au parc El Mourouj (Ben Arous).

Le rapport a ciblé d’une façon suspecte des villes touristiques comme Sousse et Bizerte, alors que tout le monde sait que les villes les plus polluées dans le pays sont Sfax, Gabès ou Gafsa, estime la responsable.

Rappelons, en ce sens, qu’il s’agit du deuxième rapport de l’OMS ciblant directement des villes tunisiennes touristiques, mettant ainsi, en cause les efforts fournis en matière environnementale. La Tunisie a déjà contesté les résultats du premier rapport, ce qui a amené l’organisation onusienne à retirer la partie qui lui est consacrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here