PLF 2019 : le patronat tunisien dénonce des mesures discriminatoires

0
144
UTICA

L’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a exprimé dans la journée du dimanche 02 décembre 2018 son mécontentement par rapport à l’article 13 du projet de loi de finances 2019.

Selon cette disposition, plusieurs activités seront soumises à une imposition sur les sociétés à hauteur de 13,5%. L’UTICA estime qu’il s’agit d’une mesure discriminatoire et appelle à la généralisation de cet impôt à toutes les entreprises industrielles et commerciales.

Le maintien de cette mesure, participerait selon la centrale patronale à la montée des tensions dans les rangs des opérateurs économiques et industriels tunisiens. Le patronat tunisien a également exhorté le gouvernement au maintien de la taxe à l’exportation à 10% pour la totalité des secteurs économiques.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here