Pékin s’introduit à Tunis grâce à l’institut Confucius

0
369
l’Institut Confucius à Carthage

Il aura fallu quelques années d’apprentissage à la Chine pour comprendre, que l’argent, le libre échange et les cartes à puces ne suffiront pas à diffuser sa culture et sa suprématie à l’échelle internationale. Pour soigner son image et espérer concurrencer l’influence des occidentaux en Afrique la Chine mettra désormais en avant sa culture et ses valeurs fondatrices.

L’Institut culturel Confucius, fer de lance de cette nouvelle stratégie, est un organisme chinois implanté dans plus d’une trentaine de pays, faisant partie d’un réseau, ayant pour objectif d’encourager les études de la langue chinoise et faire découvrir la culture de la Chine. Une porte d’entrée pour cette puissance à une multitude de pays pouvant faire l’objet de son influence grandissante.

Qualifié par certains de diplomatie douce, par d’autres, d’opération séduction de la Chine en Afrique, après la RDC et la Côte d’Ivoire, la Tunisie est une nouvelle étape de  l’institut Confucius en Afrique. A Tunis, il sera hébergé à l’Université de Carthage et devrait ouvrir ses portes avant la fin de l’année 2018.

Aucun vote pour le moment.
S'il vous plaît, attendez...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here