Pêche et huile d’olive boostent l’excédent de la balance commerciale alimentaire

0
376
balance commerciale alimentaire

Les chiffres récemment publiés par l’AONAGI ( agence nationale de l’agriculture sont sans  appel. La tendance haussière et positive de la balance commerciale alimentaire s’établit au mois de février à 871.3 MD.  Cela représente un  taux exceptionnel de couverture de 173.5%. Il y a lieu de noter que cette performance résulte d’une forte hausse des exportations de produits alimentaires couplée à un net recul des importations. Cette embellie  est tirée par deux secteurs stratégiques, les produits de la pêche et bien entendu l’huile d’olive avec des recettes d’exportation de plus de 1320MD.

Le secteur alimentaire en Tunisie a enregistré des résultats encourageants au cours du mois de février 2024, selon les données récemment publiées par l’Agence nationale de l’agriculture (AONAGRI). Une analyse détaillée des chiffres révèle une tendance positive marquée par une augmentation significative des exportations et une baisse des importations, contribuant ainsi à un excédent record dans la balance commerciale alimentaire.

Selon les chiffres de l’AONAGRI, l’excédent de la balance commerciale alimentaire pour le mois de février 2024 s’est élevé à 871,3 millions de dinars (MD), en forte hausse par rapport à l’excédent de 1,1 MD enregistré au même mois de l’année précédente. Cette performance exceptionnelle représente un taux de couverture de 173,5%, en nette augmentation par rapport au taux de 100,1% enregistré en février 2023.

Cette croissance significative de l’excédent commercial découle principalement d’une augmentation de 59,5% des exportations alimentaires, conjuguée à une baisse de 8% des importations. En effet, les exportations de produits tunisiens ont connu une expansion notable, notamment pour l’huile d’olive et les produits de la pêche, avec des hausses respectives de 99,4% et 62,9%. Parallèlement, les importations de céréales, d’huiles végétales et de sucre ont enregistré des baisses de 7,7%, 7% et 52,1% respectivement.

L’huile d’olive a joué un rôle crucial dans cette performance, avec une augmentation significative de son prix moyen à l’exportation, atteignant 27,40 dinars par kilogramme, soit une croissance de 80% par rapport à l’année précédente. Les recettes d’exportation de l’huile d’olive ont ainsi atteint 1323,9 MD en février 2024, contre 663,9 MD en 2023. Cette augmentation substantielle des revenus témoigne de la forte demande internationale pour ce produit phare de l’agriculture tunisienne.

Par ailleurs, les prix à l’importation des produits céréaliers ont enregistré une baisse significative, variant entre 16% et 34%. Cette diminution des coûts d’importation contribue également à renforcer la position compétitive de la Tunisie sur les marchés internationaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here