Partenariat migratoire : le conseiller fédéral Beat Jans en visite en Tunisie pour renforcer la collaboration

0
763

Lors d’une visite de travail en Tunisie, le conseiller fédéral Beat Jans a eu des échanges sur la collaboration bilatérale et la situation migratoire dans la région, le 23 mai 2024, avec le ministre de l’Intérieur, le ministre des Affaires étrangères et la ministre de la Justice. L’engagement de la Suisse en Tunisie se manifeste par un vaste programme de coopération. La collaboration entre la Suisse et la Tunisie en matière de retours fonctionne bien. Douze ans après la conclusion du partenariat migratoire, les deux pays entendent continuer d’approfondir leur collaboration dans les domaines de la migration, de la police et de la justice.

Avec le partenariat migratoire conclu avec Tunis en 2012, la Suisse suit une approche globale de la gestion des migrations : sécurité des frontières, promotion de voies régulières de migration de travail pour les Tunisiens, engagement de la diaspora tunisienne, retour et réintégration dans la dignité, protection des migrants, tels sont les différents aspects de l’engagement de la Suisse.

La Tunisie est par ailleurs un pays prioritaire de la coopération internationale de la Suisse. À ce titre, la Suisse soutient ce pays dans son développement économique et social, notamment en matière de formation professionnelle. Lors de ses rencontres avec le ministre de l’Intérieur Kamal Feki et avec le ministre des Affaires étrangères Nabil Ammar, le conseiller fédéral Beat Jans a rappelé ce vaste engagement et dit la volonté de la Suisse de continuer à renforcer le partenariat migratoire.

Beat Jans a reconnu les défis auxquels la Tunisie fait face en matière de migrations et a assuré le pays d’un soutien dans la durée. Il a remercié ses interlocuteurs pour la bonne coopération concernant les retours volontaires ou sous contrainte de personnes en situation irrégulière en Suisse et souligné l’importance de ces retours pour la crédibilité de la politique migratoire. Les renvois vers la Tunisie sont possibles à tous les niveaux d‘exécution.

Dans le même temps, le conseiller fédéral a évoqué la situation humanitaire des personnes migrantes et le rôle que peut jouer une société civile engagée dans la maîtrise d’une situation migratoire où les défis sont nombreux.

Collaboration dans le domaine de la sécurité et de la justice

Avec le ministre de l’Intérieur, les discussions ont porté sur la collaboration en matière de sécurité et sur la coopération policière. La lutte contre la criminalité transfrontalière en matière de terrorisme ou de traite des êtres humains nécessite de l’efficacité dans le partage d’informations.

La rencontre avec la ministre de la Justice Leila Jaffel a été consacrée en particulier à la collaboration en vue de la restitution des avoirs de l’ancien président Ben Ali et de son entourage, présumés acquis illégalement et bloqués en Suisse. La Suisse soutient la Tunisie par le biais de l’entraide judiciaire entre les autorités compétentes.

Perspectives pour la jeunesse

Une autre priorité du voyage était l’engagement de la Suisse pour donner des perspectives à la jeunesse tunisienne. Dans le cadre du partenariat migratoire, un accord est en vigueur depuis 2014 pour l’échange de jeunes professionnels, qui permet à des jeunes de Tunisie d’acquérir une première expérience professionnelle en Suisse. À ce jour, plus de 180 personnes ont déjà profité de cette possibilité.

Le conseiller fédéral Beat Jans a visité, dans ce contexte, un centre de formation professionnelle et discuté avec des représentants de branches, des entreprises et des écoles professionnelles de Tunisie et de Suisse sur différentes pistes pour que cet accord soit encore mieux utilisé. Avec le projet « Perspectives », la Suisse soutient la mise en œuvre de l’accord.

Des rencontres ont enfin eu lieu avec plusieurs partenaires de projets, des jeunes Tunisiens et des personnes rentrées de Suisse, afin de mieux comprendre la situation économique et sociale sur place et l’impact de l’engagement de la Suisse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here