Othman Jerandi appelle à intensifier les missions économiques et commerciales entre la Tunisie et l’Argentine

1
1089

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi, s’est entretenu en visioconférence, avec son homologue argentin, Santiago Cafiero.

Les moyens pour renforcer davantage les relations de coopération entre la Tunisie et l’Argentine, ont été au centre de cet entretien, au cours duquel, Jerandi s’est félicitée du niveau des relations bilatérales entre les deux pays qui célèbrent le 61e anniversaire de leur établissement.

Othman Jerandi a également appelé à mettre à profit toutes opportunités disponibles afin de développer et diversifier les domaines de coopération et inclure les secteurs prometteurs.

Selon le chef de la diplomatie tunisienne a souligné la nécessité d’intensifier les échanges de visites au niveau des délégations officielles et des missions économiques et commerciales.

Pour sa part, le ministre argentin des Relations extérieures, a exprimé la disposition de l’Argentine à renforcer davantage les relations au dans l’intérêt des deux pays.

1 COMMENTAIRE

  1. Les Missions économiques ne sont pas des « Gaflet Sir » ! La Coopération canadienne a investi 60 millions de $ pour aider la Tunisie afin de promouvoir ses produits et services à l’International !

    Combien de fois les membres de la communauté tunisienne du Canada en collaboration avec l’Ambassade de la Tunisie au Canada et la Représentation économique tunisienne à Montréal ont essayé d’aider à l’organisation de ces missions à Montréal et ailleurs !

    On s’est rendu compte que les gens sont venus au Canada n’on pas pour exporter mais plutôt pour voyager et faire d’autres affaires ? Aucune préparation, est ce que c’est normal que des hommes d’affaires viennent au Canada sans cartes d’affaires, sans documentation ou sans échantillon ? Combien de fois, la Cepex a invité des gens à la dernière minute pour remplir « El Gaafla » ? C’est eux qui nous ont dit ça ?

    Le CEPEX a dilapidé beaucoup d’argent pour accoucher avec quoi : même pas une Souris ? Vous avez organisé des Missions en Afrique, au bout d’un An, avez-vous fait votre Bilan ? C’est quoi les résultats concrets sur le terrain et en chiffre d’affaires à l’export ! 100 000 $ ou 10 000 000 de $ ? Dites-le publiquement ! Est ce qu’il y a quelque chose à cacher ? Mais il faut apprendre aussi de nos erreurs ! Une mission à l’international se prépare méthodiquement, c’est l’image de la Tunisie qui est en jeu avant tout ?

    Alors qu’est ce qu’on fait, est ce qu’on continue ou bien on change de stratégie !

    Aujourd’hui la Tunisie son salut (en devises) viendra de l’exportation de ses produits, de son SAVOIR et du travail professionnel de nos fonctionnaires et de nos genres d’affaires !

    Il faut rester humble et arrêter de se prendre pour ce que nous ne sommes pas, on peut prend à condition de le vouloir !

    Il faut arrêter les MISSIONS touristique d’affaires à l’international, c’est assez !!!

    Prof Abdo Maalaoui, Retraité, Professeur en commerce international / 40 ans d’expérience canadienne à l’international

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here