Opportunités d’emploi et lutte contre la migration illégale : La vision Tuniso-Italienne

0
440

La Tunisie et l’Italie se sont récemment penchées sur un projet de convention de coopération visant à intégrer les jeunes Tunisiens en Italie.

Cette initiative a été au cœur d’une réunion fructueuse entre Malek Ezzahi, le ministre des Affaires Sociales tunisien, et Marina Elvira Calderone, la ministre italienne du Travail et des Politiques Sociales.

Lors de cette réunion, le ministre des Affaires Sociales a exprimé la volonté de la Tunisie de renforcer davantage les partenariats bilatéraux, en mettant particulièrement l’accent sur les domaines de la migration, de l’emploi, de la promotion sociale, des relations professionnelles et de la sécurité sociale. Il a souligné l’importance de consolider le programme économique visant à favoriser l’emploi des Tunisiens résidant à l’étranger grâce à l’initiative « Tounesna ». Enrichir ce mécanisme va permettre de créer des opportunités d’emploi, de stimuler le développement régional, et de lutter efficacement contre la migration illégale.

La ministre italienne du Travail et des Politiques Sociales a, quant à elle, insisté sur le fait que l’intégration sociale ne peut se réaliser pleinement qu’à travers la création d’opportunités d’emploi. Elle a souligné l’importance cruciale de la signature du protocole de convention de coopération entre les deux pays en ce qui concerne l’intégration des jeunes en Italie. Cette convention a pour objectif de réduire le chômage et de répondre aux besoins du marché italien en matière de main-d’œuvre tunisienne.

Par ailleurs, Abdelkader Jammali, directeur de cabinet du ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, a mis en avant l’importance de la lutte contre le chômage et la migration illégale. Il a annoncé le lancement des préparatifs pour le protocole exécutif de la convention de coopération tuniso-italienne en faveur de l’intégration des jeunes. Ce protocole sera bientôt publié et signé. Jammali a également souligné que des discussions actives sont en cours pour mettre en place une expérience pilote relative à l’emploi des migrants en Italie, notamment dans le secteur de la construction. De plus, plusieurs projets conjoints dans les domaines de l’emploi et de la formation professionnelle sont prévus, avec un financement s’élevant à 20 millions d’euros. Quatre de ces projets devraient devenir opérationnels dans un avenir proche, renforçant ainsi la coopération entre les deux pays et contribuant à résoudre les défis liés à l’emploi et à la migration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here