Mohamed Rammeh : «Zigofiltre, la solution de lutte contre les inondations et la pollution marine.»

0
1621
Mohamed Rammeh

Interview avec Mohamed Rammeh – Co-fondateur et Directeur Commercial de WayOut.

La préservation des écosystèmes marins est au cœur de la mission de WayOut Ecological Solutions. Comment votre entreprise s’engage-t-elle concrètement dans la conservation des océans et de la biodiversité marine ?

Chez WayOut Ecological Solutions, nous pensons que les regards à grille sont le point crucial où la lutte contre la pollution marine commence. Chaque déchet qui se retrouve dans nos rues ou qui provient des usines risque de finir dans ces regards à grille, puis dans nos canalisations, et enfin dans nos mers, contribuant ainsi à 80% de la pollution marine. Notre produit, le Zigofiltre, est une solution qui résout ce problème à la source en attrapant tous les types de déchets dès qu’ils touchent le sol, avant même qu’ils n’atteignent l’eau. Jusqu’à présent, nous avons réussi à collecter d’énormes quantités de déchets, dont environ quinze tonnes de plastique. C’est une réussite majeure car cela signifie que ces déchets n’ont pas fini dans nos océans.

Le Zigofiltre est une innovation impressionnante qui semble avoir un impact significatif sur la lutte contre les inondations et la pollution marine. Comment est née cette idée et quelles ont été les principales étapes de son développement ?

Nous croyons fermement qu’à chaque problème correspond une solution. C’est ainsi qu’est né Zigofiltre, un filtre conçu pour capturer les déchets à la source. Nos premiers efforts ont consisté à développer un prototype pouvant être testé sur le terrain. Nous avons expérimenté plusieurs types de maillages pour optimiser les résultats de notre solution lors de notre premier test avec notre partenaire initial, la municipalité d’El Marsa. La réussite de cette initiative et le bouche-à-oreille généré par l’efficacité de notre solution ont considérablement favorisé l’adoption de Zigofiltre. À ce jour, nous avons déjà déployé plus de 2000 filtres dans 22 municipalités en Tunisie, et ce nombre devrait augmenter significativement d’ici la fin de l’année 2024. 

Pour le déploiement nous avons opté pour une stratégie qui vise à couvrir le marché national en incluant les villes dites intérieures comme celle de Jendouba et Tataouine. Au-delà du marché local, nous sommes actuellement en pleine expansion sur toute la partie nord afrique et nous avons commencé à établir des contacts avec de potentiels partenaires dans ces pays.

Quels sont les prochains défis que WayOut Ecological Solutions compte relever ? Avez-vous d’autres projets innovants en préparation pour contribuer à la protection de l’environnement et à la durabilité ?

Chez WayOut, notre mission est de combattre les inondations et la pollution marine. Zigofiltre n’est que le début d’une série de produits qui révolutionneront l’infrastructure souterraine. En ce moment, WayOut prépare le lancement d’un nouveau produit innovant appelé Vortex : une technologie robotique au service de l’environnement qui sera une réponse non seulement pour le marché local mais aussi international avec une demande qui a émané de plusieurs pays d’Afrique et du Moyen Orient.

Wayout s’est démarqué parmi une trentaine de candidats et a réussi à se classer parmi les 12 meilleures startups dans la catégorie « économie circulaire », lors de la 7ème édition du sommet Change NOW 2024. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre expérience lors de cet événement et sur la reconnaissance que cela apporte à WayOut Ecological Solutions ?

Le Change Now Summit a été une expérience vraiment enrichissante. En plus des rencontres fascinantes que nous avons eues, nous avons établi des collaborations prometteuses. De plus, WayOut a été honoré par un juge renommé pour sa contribution exceptionnelle à l’économie circulaire, ajoutant ainsi à notre série de réussites en tant que startup.

Le succès de WayOut au sommet ChangeNOW reflète l’émergence de la Tunisie en tant qu’acteur clé dans l’écosystème mondial des startups durables. Comment voyez-vous l’avenir de l’entrepreneuriat vert en Tunisie et quel rôle votre entreprise compte-t-elle jouer dans cette évolution ?

L’entrepreneuriat vert apporte une réponse réelle à de nombreuses questions environnementales cruciales. L’avenir de notre planète dépendra de la confiance accordée aux jeunes entrepreneurs et à leurs solutions. Il est essentiel de mettre à l’échelle les solutions écologiques pour avoir un réel impact. 

Depuis ces débuts, WayOut s’est engagé dans une campagne de sensibilisation dont l’objectif principal est d’éduquer le marché. Notre objectif est de créer une communauté engagée dans la protection de la planète en favorisant le verdissement de l’infrastructure tunisienne. 

Aujourd’hui, WayOut lance une invitation aux entreprises engagées dans une stratégie RSE visant un impact durable sur les axes social, environnemental et économique à participer à des collaborations tripartites d’envergure. 

Dans ce cadre novateur, l’entreprise partenaire finance le déploiement des produits Zigofiltres dans une ou plusieurs municipalités, tandis que nous prenons en charge l’intégralité du processus, de la prise de mesures des regards à grille à la production, l’installation et la maintenance des filtres. En contrepartie, les entreprises bénéficieront d’un accès privilégié à des rapports d’impact détaillés, présentant de manière chiffrée les différents effets positifs de nos produits. Nous assurons également la collecte régulière de données tout au long de la période d’impact, pouvant s’étendre jusqu’à 15 ans. Ainsi, une seule action RSE engendrera un impact durable à long terme, renforcé par des rapports d’impact réguliers tout au long de cette période.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here