Mohamed Marouène : « SESAME a pu se développer d’année en année pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.»

0
415

Bonjour M. Mohamed, pourriez-vous vous présenter ?

Mohamed Marouène, Expert-comptable et Fondateur de l’Université SESAME. 

Jeune, je suis parti en France faire mes études d’expertise-comptable. Cette expérience à l’étranger m’a permis de découvrir un nouvel environnement, d’avoir une plus grande ouverture d’esprit et d’accentuer encore plus ma passion pour l’entreprenariat.

Cette passion était déjà présente en moi depuis mon jeune âge. J’étais inspiré par mon grand-père Taher Marouène qui faisait plusieurs métiers pour subvenir aux besoins d’une famille nombreuse dans un contexte colonial.

Il m’a donc inculqué cette valeur du travail, j’ai dû même travailler avant mon départ en France pour pouvoir financer mes études, et elle est présente en moi jusqu’aujourd’hui.

Après mes études en France, je suis rentré en Tunisie en 1980 et j’ai lancé mon cabinet d’expertise et de conseil où j’ai accompagné plusieurs managers et entreprises tunisiennes et internationales sur différentes missions.

J’ai aussi fondé un bureau de formation pour offrir des formations diplômantes délocalisées et reconnues à l’international et j’étais aussi Président du Conseil de l’ordre des experts comptables entre 1986 et 1987. 

Aujourd’hui, je suis présent à SESAME où je m’implique au quotidien pour veiller au bon déroulement des formations et soutenir SESAME dans sa croissance.

Quelles sont les motivations qui ont conduit à la création de SESAME ?

Lors de l’accompagnement de mes clients dans leurs besoins de recrutement et des étudiants dans mon bureau de formation, j’ai senti qu’il y avait un gap entre la demande des recruteurs et le profil des demandeurs d’emploi. Il me semblait que les backgrounds technique et comportemental des élèves ont  tendance à régresser.  

C’est alors que l’envie de créer une université avec une vision innovante a commencé à naître.

Notre expérience de bureau de formation avec divers partenariats à l’international, en particulier en France m’a permis d’observer une tendance de fond : un besoin d’alliance entre le monde de la technologie (ingénieur) et du management.

Cette tendance se manifestait par :

  • De plus en plus de cursus de co-diplôme entre les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce en France
  • Des demandes de formation exécutive et de Mastère Spécialisé dans des domaines du management et de l’organisation pour les ingénieurs

Les managers de leur côté ont besoin de développer des connaissances en informatique et la capacité de collaborer avec les ingénieurs pour pouvoir évoluer dans un monde de plus en plus technologique et digitalisé.

Parti de ce constat et avec une approche en amont, j’ai pensé à créer une école où les deux disciplines se chevauchent et au sein de laquelle, les futurs managers et les futurs ingénieurs peuvent interagir ensemble dans le même campus afin qu’ils soient opérationnels dès l’obtention de leurs diplômes. 

J’ai pu convaincre des investisseurs institutionnels et privés pour financer ce projet et offrir un campus avec des standards internationaux garantissant le confort de l’étudiant.

Pour la partie pédagogique, je me suis fait épauler par des références nationales et internationales telles que Professeur Farouk Kamoun pour le pôle IT et  Professeur Jamil Chaabouni pour le pôle Business ainsi que des enseignants et une équipe administrative bien sélectionnée et performante.

C’est ainsi que Sésame a vu le jour et a pu se développer d’année en année pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Quels chiffres clés pourraient illustrer votre structure ?

2011 : démarrage de la 1ère année universitaire

2014 : diplomation de la 1ère promotion

8 promotions jusqu’aujourd’hui

750 : Effectif moyen par an en termes de nombre  d’étudiants

7 parcours habilités en IT et en Business

8 écoles partenaires

22 entreprises partenaires

Parlant de partenaires, pourriez-vous nous en dire plus ?

On donne l’opportunité aux étudiants sélectionnés sur dossier d’accéder à des écoles prestigieuses françaises telles que CNAM Paris et IPAG pour le pôle Business ; Telecom Sud Paris, CY Tech et ESIGELEC pour le pôle IT.

Nous offrons même des Mastères spécialisés accrédités par  la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) au profit des étudiants qui ont un bac + 5 ou les professionnels qui ont un bac+4 et 2 ans d’expérience, où les cours sont dispensés  à SESAME par les enseignants et experts de la CY Tech.

Nous avons aussi une nouveauté très récente : les Sesamiens peuvent accéder sur dossier à l’ESIGELEC et continuer en France leur 2ème cycle ingénieur après leur prépa à SESAME. 

Outre nos partenariats académiques, nous avons aussi des conventions avec des entreprises de renommée internationale pour faciliter l’insertion professionnelle de nos étudiants que ce soit à travers l’alternance, les stages, les conférences et séminaires animés dans notre auditorium, les visites d’entreprises etc.

Quelle est votre plus grande fierté aujourd’hui ?

Ma plus grande fierté c’est le capital humain. Notre recrutement d’étudiants a su miser sur le potentiel qui a pu s’exprimer au bout du parcours par le bon accompagnement, les bonnes formations et un cadre propice.

Notre ambition est de permettre aux étudiants même s’ils ont au démarrage des difficultés, de croire en leurs rêves et de leur donner les moyens de s’accomplir professionnellement et humainement.. 

Nous sommes fiers de compter des étudiants qui occupent de hauts postes en France ou au Canada et d’autres qui ont lancé des startups innovantes que ce soit en Tunisie ou à l’international comme Wantotrip de Chahrazed Remadi ou Farm Trust de Fares Khiari.

Quel est votre challenge de demain ?

L’information est devenue accessible à tous grâce à la digitalisation et le rôle de l’école ou de l’université ne se limite plus à la simple transmission de savoirs.

Je souhaite vivement participer à repenser le système éducatif tunisien et ce dès la maternelle avec une approche pédagogique plus innovante où l’enseignant accompagne l’élève ou l’étudiant avec des méthodes interactives et cohérentes avec les nouvelles générations, leurs comportements et leurs attentes, voire même créer un parcours personnalisé et adapté à chaque profil.

Des conseils à donner aux jeunes diplômés qui cherchent un emploi ?

Se projeter en tant que futur acteur, croire en soi-même, à ses rêves et travailler avec acharnement pour les concrétiser.

La réussite demande souvent des sacrifices, et ces sacrifices en valent toujours la peine et finissent par devenir fructueux.

Ayez une vision claire, travaillez, élevez-vous et avancez ! Outre la valeur du travail, gardez toujours une éthique digne de vous-même : Honnêteté, Volonté, Exigence, Persévérance, et Partage !

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here