Mohamed Aziz BACCOUCHE : une nouvelle distinction à Grasse

0
351
Mohamed Aziz BACCOUCHE recevant son certificat d’excellence de la part de Alain FERRO directeur du Grasse Institute of Perfumery

Le parfumeur tunisien Mohamed Aziz BACCOUCHE, vient d’accrocher à son tableau d’honneur une nouvelle distinction. Déjà consacré lors d’une précédente formation comme premier nez en Afrique, il vient de recevoir des mains du directeur du « Grasse Institute of Perfumery », Monsieur Alain FERRO, au terme du dernier niveau de la formation d’excellence organisée à Grasse, capitale mondiale de la parfumerie, le diplôme du Level 3 en création en parfumerie (Perfumery advanced Level). Il est à ce titre le premier arabe et africain à en bénéficier pour le grand bonheur de ses compatriotes. 

Rappelons de ce fait que Mohamed Aziz BACCOUCHE est natif de la ville des roses, l’Ariana où il perpétue les traditions florales autochtones en diffusant dans les lieux publics ainsi que dans  les espaces privés des senteurs qui imprègnent de leur doux parfum notre existence. Après avoir obtenu brillamment son diplôme de fin d’études à l’Institut Supérieur de Gestion de Tunis, Monsieur BACCOUCHE a été admis à poursuivre un troisième cycle à l’école prestigieuse HEC de Lausanne en Suisse où il a accompli un parcours d’excellence qui a été couronné par un Msc in business information system. Après son retour en Tunisie en 2009, il s’est lancé, par le truchement d’une PME raccordée  par une convention winner-winner avec un grand groupe international, dans le marketing olfactif. Actuellement, son entreprise « R-Centifolias », (anciennement Air Berger Tunisie), représentant exclusif du groupe australo-américain «Air Aroma», est actuellement numéro un en Afrique du Nord en terme de qualité. 

Passionné par les langues étrangères, ce diplômé de l’école londonienne «Frances King School of English» est aussi titulaire d’un diplôme en Langue chinoise obtenu après 4 années d’études à l’IBLV de Tunis.

Notre magazine Entreprises de Décembre 2017 N°74 , dont la couverture a été ornée par le portrait de notre parfumeur avec un titre sensoriel « L’homme qui parfume l’Afrique du Nord », avait déjà décelé chez notre ami les prémices de sa maîtrise ne peut qu’en tirer aujourd’hui une grande fierté.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here