Les bourses internationales vues par MAC SA

0
188

Le pétrole flambe à des niveaux records et les rendements obligataires repartent à la hausse.

Les Bourses internationales, ont terminé globalement en hausse malgré une séance baissière le vendredi 08 Octobre après l’annonce d’un net ralentissement des créations d’emplois aux USA en septembre qui, selon les acteurs du marché, ne devrait pas dissuader la Réserve fédérale d’entamer un resserrement de sa politique monétaire accommodante.

La croissance de l’emploi a ralenti le mois dernier aux Etats-Unis, avec 194.000 emplois non-agricoles créés contre 366.000 (révisé) en août et 500.000 attendus selon le consensus Reuters. En effet, le nombre moins important que prévu des créations de postes pour un deuxième mois d’affilée ne devrait pas empêcher la Réserve fédérale d’annoncer un ralentissement de ses achats d’obligations en fin d’année, selon les analystes.

S’ajoute à ce tableau le spectaculaire rebond du pétrole : le Brent flambe à 83,1$, le WTI atteint cette fois les 80$ (+2,2%), un ‘plus haut’ depuis le 24 octobre 2014.

Après s’être dans un premier temps orientés à la baisse après le rapport sur l’emploi américain, les rendements obligataires sont repartis en nette hausse, le marché estimant que la Réserve fédérale devrait entamer prochainement un ‘tapering’ malgré un nombre de créations de postes moins élevé qu’attendu.

Le rendement des bons du Trésor à dix ans gagne plus de quatre points de base à 1,6048%, au plus haut depuis quatre moins. Le marché obligataire européen a suivi le mouvement, le dix ans allemand ayant inscrit un pic depuis le 22 juin à -0,146%.

Par ailleurs, les marchés monétaires de la zone euro jugent désormais à environ 60% la probabilité d’un relèvement de taux de dix points de base de la Banque centrale européenne (BCE) en décembre 2022.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here