M. Majoul à l’OIT: Le dialogue social est essentiel pour créer les équilibres nécessaires dans tous les domaines

0
1649

Une délégation de l’UTICA, dirigée par M. Samir Majoul, Président de l’UTICA participe à la 107e Conférence internationale du Travail qui se déroule du 28 mai au 8 juin 2018. Cette année, la session a rassemblé plus de 4000 délégués du monde entier pour discuter des questions les plus urgentes auxquelles est confronté le monde du travail.

Prenant la parole lors de cette conférence mardi 5 juin , M. Majoul a salué l’appui technique et financier apporté par le BIT à la Tunisie à travers plusieurs projets qui ont aidé l’Etat tunisien et les partenaires sociaux à réussir le processus de transition démocratique.

M. Majoul à souligné que le succès des programmes de l’OIT passe inévitablement par le respect du tripartisme et du développement du dialogue, car le rôle du dialogue va bien au-delà du processus de régulation des relations de travail, de l’amélioration de ses conditions et de la réalisation de gains matériels en termes de salaires et de revenus malgré l’importance de ces questions.

Le rôle de ce dialogue social a affirmé le président de l’UTICA est en effet essentiel pour créer les équilibres nécessaires dans tous les domaines du développement qui requièrent la contribution des employeurs et des travailleurs à travers leurs structures syndicales indépendantes et représentative.

Abordant la problématique de la coopération avec l’OIT pour appuyer les objectifs de développement durable d’ici 2030, M. Majoul a affirmé que cette coopération devrait porter sur l’élaboration d’une stratégie participative pour la mise en œuvre des objectifs des Nations Unies en matière de développement durable.

Il a également souligné que le dialogue social, élargi aux formations de la société civile organisées, demeure le cadre optimal pour la concrétisation de la stratégie 2030 et que le développement des entreprises économiques dans le secteur privé reste le pari gagnant pour atteindre les objectifs de lutte contre la pauvreté, de développement et pour assurer un travail décent et productif pour tous et préserver l’environnement. Le président de l’UTICA a ajouté que le travail de l’Organisation Internationale du travail est essentiel pour améliorer le mécanisme du partenariat public-privé dans les domaines de l’infrastructure, des secteurs vitaux et de la gestion des services de bases.

M. Majoul a conclu son intervention en saluant le choix du thème : « le rôle de l’Organisation Internationale du Travail dans la réalisation de la paix dans le monde », pour la conférence de l’OIT de cette année réitérant la demande pour que l’OIT joue un plus grand rôle dans l’instauration de la paix, de la liberté et d’une vie décente dans le monde et appelant l’OIT à lancer une initiative, à inclure parmi les priorités de l’agenda de l’Organisation, sur le rôle du travail et du dialogue dans le soutien de la paix, la lutte contre le terrorisme et l’occupation.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here