L’Institut Français de Tunisie abrite la Journée du Volontariat Français

0
189

L’Institut Français de Tunisie abritera demain, vendredi 4 novembre, de 14h30 à 17h30, la Journée du Volontariat Français (JVF).

Organisé par France Volontaires en partenariat avec l’Ambassade de France, Business France et l’Institut Français, cet évènement réunira dans 23 pays aux quatre coins du monde : acteurs du volontariat, structures d‘accueil et d’envoi, partenaires, volontaires locaux et internationaux – notamment français.

Cette année, la JVF se tiendra sous le thème « Nouvelles ambitions pour le volontariat », ayant pour objectif de promouvoir un type d’engagement original pour les jeunes, ancré dans des valeurs de solidarité, de découverte et d’échanges culturels, et à fort impact.

En effet, le volontariat international favorise une coopération de proximité et une compréhension partagée des enjeux. Il crée des liens spécifiques et concrets entre les sociétés. Il se décline en trois formules :

– le volontariat international de solidarité – piloté par la plateforme France Volontaires – a permis d’envoyer en Tunisie plus de 1000 jeunes français entre 2018 et 2022 dans des collectivités locales, des coopératives et des associations sur l’ensemble du territoire tunisien pour des projets liés à l’éducation, de l’égalité entre les sexes, de l’énergie propre, de l’industrie et de l’innovation, la paix et la justice, la réduction des inégalités ainsi que les problématiques environnementales.

– géré par Business France, le volontariat international en entreprise (VIE) ou en administration (VIA) est un dispositif qui permet aux jeunes français et ressortissants d’un pays de l’Espace Économique Européen, âgés de 18 à 28 ans, de débuter leur carrière à l’international. C’est un outil d’insertion dans le monde du travail très efficace : plus de 92% des volontaires étant recrutés à l’issue de leur expérience.

En Tunisie, où le dispositif est actif depuis plus de vingt ans, ce sont plus de 500 jeunes qui ont effectué une mission de VIE.

Plus de 30 d’entre eux sont actuellement en poste dans des administrations françaises et des entreprises implantées en Tunisie.

Suivant le même principe de mobilité professionnelle circulaire, l’accord franco-tunisien sur les « Jeunes professionnels » de 2003, piloté par l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), permet à de jeunes tunisiens d’acquérir une expérience en France. Au moment de leur retour en Tunisie, ils peuvent demander à bénéficier d’une aide à la réinsertion qui prend la forme d’un soutien moral, administratif et financier à leur projet professionnel.

Lien :

https://www.facebook.com/events/654338112987329/

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here