L’IA, un enjeu majeur pour l’innovation du système de santé Tunisien

3
2553

L’Intelligence Artificielle, connue sous l’acronyme IA, n’est plus de la science-fiction. Elle est aujourd’hui l’un des enjeux principaux de notre monde. Cette discipline qui est née en 1950 est en train de réaliser une telle transformation considérable sur notre quotidien et sur les entreprises. Les progrès dans cette discipline ne s’arrêtent pas. Aujourd’hui, nombreux ceux qui affirment que cette discipline est le moteur de toute innovation, en d’autres termes, elle est la révolution du 21ème siècle qui succède l’ère de la révolution industrielle.

Le pouvoir de transformation de l’IA s’étend à tous les secteurs économiques et sociaux, y compris à celui de la santé où elle peut générer beaucoup d’espoir pour améliorer la qualité des soins de l’humain. Que ce soit pour prévenir ou guérir des maladies comme l’Alzheimer, le diabète ou le cancer, pour désengorger le système, améliorer les soins à domicile ou encore repousser les limites humaines, l’IA en fait rêver plus d’un.

Pourquoi cette grande tendance de l’utilisation de l’IA dans la santé ? Comment mieux exploiter le potentiel de l’IA pour préparer la médecine du futur ? Comment la déployer en Tunisie surtout que notre système sanitaire a révélé sa vulnérabilité et fragilité pour faire face à cette pandémie la Covid-19 ?

Histoire et déclin de l’IA ?

La naissance de l’IA débute en 1956 avec le mathématicien Britannique Alan Turing qui cherchait pendant la deuxième guerre mondiale à développer un système ou un programme intelligent capable de décrypter les messages confidentiels de l’armée Allemande. Ce défi lui a permis d’inventer une machine qu’il l’a nommé «bombe». Ce travail l’a amené progressivement à imaginer qu’une machine pourrait un jour devenir « intelligente » capable de faire ce que nous les être-humains faisons.

Mais, le déclin réel de cette discipline était en 1997 lorsque le roi d’Echecs Garry Gasparov a perdu face à une intelligence artificielle appelée DeepBlue, puis en 2016 lorsque le champion du jeu Go (plus complexe à appréhender que les échecs) Lee Sedol a été battu face à l’intelligence artificielle de Google Appelée AlphaGo.

Au fait, c’est quoi cette intelligence artificielle qui est capable de tout révolutionner ?

L’intelligence artificielle est communément définie comme un ensemble de théories, de techniques, d’objets et de programmes informatiques visant à doter des systèmes ou des machines de capacités cognitives (perception, compréhension et prise de décision) comparables à celles de l’être humain.

Pour rendre possible cet objectif, on a recours à l’Apprentissage automatique (appelé Machine Learning en anglais), un sous-domaine de l’IA qui consiste à faire en sorte que l’ordinateur apprenne à partir des données, sans avoir été explicitement programmé.

Il existe également un autre sous-domaine de l’apprentissage automatique appelé l’Apprentissage profond (Deep Learning). C’est cette méthode qui permet aujourd’hui d’obtenir les résultats les plus spectaculaires notamment pour tout ce qui concerne la reconnaissance visuelle.

Figure 1 : les concepts de l’intelligence artificielle

Pourquoi l’intelligence artificielle dans la médecine ? :

L’intelligence artificielle est au cœur de la médecine du futur. On assiste aujourd’hui à une grande tendance de l’utilisation de cette technologie dans la santé car La médecine conventionnelle a atteint ses limites. Il faut s’outiller par de nouveaux concepts et techniques pour : -1- bien analyser et traiter ce volume de données que le médecin n’est plus capable tout seul de le faire ; -2- améliorer le diagnostic et la qualité des soins rendus aux patients ; -3- prédire les maladies en phase précoce.L’IA appliquée dans le domaine de la santé a montré qu’elle peut assurer des tâches spécifiques et complexes mieux que les meilleurs experts dans le monde. Cette technologie, correctement utilisée par les médecins, nous promet donc de passer d’une médecine curative à la médecine des 4P : Prédictive, Préventive, Personnalisée et Participative.

L’IA a pu réaliser d’énormes progrès dans la santé ;  aide au diagnostic, chirurgie assistée par ordinateur, robots médicaux, médecine prédictive, anticipation d’une épidémie, triage des patients, développement de nouveaux traitements. Difficile de dresser un tableau complet des applications de l’IA dans la médecine tant elles sont nombreuses et de natures variées.

Voici un aperçu des usages qui vont révolutionner la pratique quotidienne des professionnels de la santé.

Figure 2 : les domaines d’applications de l’IA dans la santé
  1. L’Intelligence artificielle révolutionne la médecine prédictive : 

Le but n’est plus de soigner les patients mais de les empêcher de tomber malade. Par ailleurs, il s’agit de développer des programmes intégrant de l’intelligence artificielle permettant de recouper rapidement un très grand nombre de données (biologiques ; cliniques ; protéomique ; génomique ; etc) afin de mieux identifier des facteurs de risques, de personnaliser les traitements et en vérifier l’efficacité, voire de prédire les épidémies ou améliorer la pharmacovigilance.

Un cas d’usage : L’une des difficultés de la maladie d’Alzheimer est qu’au moment où tous les symptômes cliniques se manifestent et où nous pouvons poser un diagnostic définitif, trop de neurones sont morts, ce qui la rend essentiellement irréversible. En identifiant la maladie bien plus tôt, elle serait bien plus simple à appréhender dans le temps.

Exemple : Des chercheurs de l’Université de San Francisco ont réussi à créer une intelligence artificielle capable de détecter des stades primaires de la maladie d’Alzheimer, possiblement 6 ans avant la possibilité d’un diagnostic clinique. Le taux de précision de l’algorithme créé par l’équipe de Jae Ho Sohn est impressionnant. 92% lors du premier test, et 98% lors du second. En moyenne, la détection d’Alzheimer peut se faire 75,8 mois avant un diagnostic clinique. Cela révèle aussi que les radiologues de demain seront des IA, et non plus des médecins.

Rating: 4.2/5. From 3 votes.
Please wait...

3 Commentaires

  1. Bravoooooooooo cousin; une excellente introduction dans l’Intelligence Artificielle. Cette branche occupera, certainement, la meilleure place dans l’informatique appliqué pour les 20 à 30 années prochaines années à venir et je recommande, vivement aux jeunes bacheliers scientifiques de la suivre. D’autres disciplines restent, également très intéressantes, à savoir, la Cyber-sécurité et le Big Data; Bonne continuation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here