LF23 – Entreprises : L’ANPME tire la sonnette d’alarme

0
446

Abderrazak Houas, porte-parole de l’Association tunisienne des petites et moyennes entreprises (ANPME), s’est exprimé aujourd’hui, mardi 27 décembre 2022, sur les ondes de Mosaïque FM, concernant les mesures de la loi de Finances 2023.

Selon le responsable, la loi de Finances représente un réel danger pour les entreprises en Tunisie et pourrait causer leurs faillites.

En effet, dans un contexte de crise économique mondial succédant la crise sanitaire, les échanges commerciaux des PMEs ont baissé de 70%. S’ajoute à cela, le fait que plusieurs chefs d’entreprises font l’objet de poursuites en justice et la majorité des entreprises sont en situation de faillite ou/et dans l’incapacité d’honorer leurs engagements. Selon Abderrazak Houas, la création d’une ligne de financement aurait pu soutenir les PMEs mais 297 000 d’entre elles sont interdites d’accès aux services bancaires.

Face à cette situation, l’ANPME se réunira prochainement afin de trouver des solutions. Par ailleurs, le responsable a précisé que l’association avait adressé plusieurs courriers aux représentants de l’État, mais sans aucun retour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here