Les TIC et l’innovation offrent le potentiel le plus important pour tirer la croissance économique de la Tunisie en 2021

0
392
Oxford Business Group
Oxford Business Group lance son nouvel outil de recherche en partenariat avec l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur (FIPA-Tunisia).

Grâce à une mobilisation soutenue par tous les acteurs économiques ainsi que la société civile, la Tunisie a fait preuve de résilience et d’agilité sans précédent dans ses efforts de lutte contre la pandémie du Covid-19. Les actions, qui ont été largement portées par le secteur privé tunisien, sont analysées dans le cadre d’un nouveau rapport intitulé Tunisia Covid-19 Response Report (CRR), rédigé par Oxford Business Group (OBG) en partenariat avec l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur tunisienne (FIPA-Tunisia). 

Le rapport CRR analyse en profondeur la stratégie tunisienne de lutte contre le coronavirus, dans un format clair et accessible construit autour d’informations essentielles, d’études de cas, d’infographies relatives au paysage socio-économique du pays ainsi que d’une enquête exclusive menée auprès de la communauté d’affaires tunisienne.

Le rapport met en lumière le rôle qu’ont joué des entreprises relevant de tous les secteurs de l’économie tunisienne dans la résolution des défis posés par le Covid-19, notamment à travers l’octroi de dons ainsi que la reconversion de certaines activités afin de répondre à l’évolution de la demande.

Le rapport CRR contient des études de cas d’acteurs clés, à savoir : Sartex ; KPMG ; et Tunisie Valeurs.

Il met en avant le secteur textile tunisien, étudiant la manière avec laquelle les fabricants – dont la plupart travaillaient à capacité réduite au plus fort de la crise – se sont reconverti afin de produire des masques de protection pour répondre aux besoins sanitaires tant au niveau national qu’international.

Le rapport examine également comment la Tunisie a su mettre en avant ses compétences numériques et sa capacité d’innovation, ce qui lui a valu les éloges de la part de la communauté internationale. OBG et FIPA-Tunisia rendent compte des réalisations accomplies par les start-ups locales et la société civile, notamment la création de robots terrestres, la conception de solutions de télémédecine, et l’utilisation de technologies de pointe telles que l’impression 3D et les machines de découpes laser, qui ont aidé le pays à surmonter un certain nombre d’obstacles durant la pandémie. Dans le cadre de l’enquête exclusive menée par OBG courant le mois de juin avec une cinquantaine de participants relevant de la communauté d’affaires tunisienne, la majorité des participants avaient identifié les TIC et l’innovation comme ayant le potentiel le plus fort pour tirer la croissance économique du pays en 2021.  

En outre, l’enquête révèle aussi l’impact de la crise sur les démarches administratives avec plus de la moitié des participants (54%) qui s’attendent à une amélioration probable ou très probable de l’efficacité au niveau de l’administration publique, portée en partie par des initiatives tel que le lancement de l’identifiant unique citoyen au mois de mai. 

Parmi les autres sujets traités dans le cadre de cette enquête y figurent l’impact à court terme de la crise du Covid-19 sur la performance des entreprises ainsi que l’évolution attendue à moyen-long terme sur les business modèles, notamment la place qu’occuperait le télétravail et l’importance accordée aux politiques de responsabilité sociétale et environnementale dans la conduite des affaires. 

S’exprimant en amont du lancement du rapport, Andrew Jeffreys, le PDG d’OBG, a déclaré que la décision d’investir dans l’éducation et la formation dans le cadre d’une stratégie plus vaste de diversification de l’économie avait porté ses fruits ces derniers mois en Tunisie, et s’annonçait également prometteuse pour l’avenir.

« Le pays dispose désormais d’une main d’œuvre qualifiée et instruite, ce qui facilite l’expansion des segments à forte valeur ajoutée au sein du secteur industriel, tels que les industries pharmaceutique et électronique, » a-t-il expliqué. « Brillant par leur agilité et leur productivité, les entreprises de ces secteurs sont non seulement populaires auprès des investisseurs, mais elles ont également joué un rôle central dans la réponse à la crise, permettant à la Tunisie de mettre en place rapidement une stratégie efficace de lutte contre la pandémie du Covid-19. »

Abdelbasset Ghanmi, le Directeur Général de FIPA-Tunisia, a ajouté que les efforts déployés afin d’améliorer l’environnement des affaires dans le pays pourraient également permettre à la Tunisie de consolider sa position dans l’économie mondiale.

« Si la Tunisie est confrontée à des défis structurels d’ordre social et économique qu’il lui faudra relever, le pays demeure attrayant aux yeux des investisseurs, jouissant d’une main d’œuvre jeune et compétente et d’un emplacement stratégique, » a-t-il déclaré. « Le pays a désormais toutes les cartes en main pour tirer parti des délocalisations de proximité des chaines de valeur qui se profilent et attirer une nouvelle vague d’investissements étrangers. »

Le CRR consacré à la Tunisie s’inscrit dans une série de rapports sur mesure élaborés actuellement par OBG aux côtés de ses partenaires, qui viennent s’ajouter à d’autres outils de recherche incontournables et hautement pertinents, notamment une série d’articles et d’entretiens proposant une évaluation par pays de l’impact économique du Covid-19, les Covid-19 Economic Impact Assessment.

Source : OBG

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here