Les échanges commerciaux de la Tunisie marquent une tendance contrastée en ce début d’année 2024

0
790
L’Institut National de la Statistique Tunisie

L’Institut National de la Statistique (INS) vient de publier sa note mensuelle « Commerce Extérieur aux prix courants », à février 2024.

Au cours des deux premiers mois de 2024, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont connu des fluctuations significatives. Les exportations ont enregistré une hausse notable de 5,9%, atteignant ainsi un total de 10637,6 millions de dinars (MD), comparé à 10044,3 MD sur la même période en 2023.

En parallèle, les importations sont restées presque stables, avec une légère augmentation de seulement 0,2%, s’élevant à 12421,7 MD contre 12402,9 MD en 2023.

Cette évolution a permis un allégement du déficit commercial, qui s’est établi à -1784,1 MD contre -2358,6 MD en 2023. Le taux de couverture a également progressé de 4,6 points par rapport à l’année précédente, atteignant ainsi 85,6%.

Concernant les exportations, la croissance de 5,9% a été principalement stimulée par les performances remarquables du secteur des industries agro-alimentaires, affichant une augmentation de 56,5%.

Cette expansion est notamment attribuable à l’augmentation des ventes d’huiles d’olives, qui ont atteint 1323,9 MD contre 663,9 MD précédemment. En revanche, les exportations des secteurs de l’énergie, des mines, phosphates et dérivés, ainsi que des textiles, habillement et cuirs ont enregistré des baisses respectives de 4,5%, 26% et 7,1%.

Du côté des importations, la quasi-stagnation (+0,2%) est le résultat d’une augmentation des importations de produits énergétiques, de biens d’équipement et de biens de consommation, compensée par une baisse des importations de matières premières et demi-produits (-6,9%).

En ce qui concerne la répartition géographique, les exportations vers l’Union européenne ont augmenté de 4,9%, principalement en raison de performances accrues dans des pays tels que l’Italie, l’Espagne et la Belgique. Cependant, elles ont diminué avec l’Allemagne et les Pays-Bas. Les exportations vers les pays arabes ont également enregistré des tendances contrastées, avec des augmentations notables en Algérie et en Égypte, mais des baisses avec la Libye et le Maroc.

Quant aux importations, celles en provenance de l’Union européenne ont augmenté de 3,5%, tandis que celles hors de l’UE ont également enregistré des variations, avec notamment des augmentations importantes en provenance de la Russie et du Royaume-Uni, mais des baisses avec la Turquie et l’Algérie.

En termes de balance commerciale, le déficit persiste avec certains pays, notamment la Chine, la Russie, l’Algérie et la Turquie. Cependant, des excédents ont été enregistrés avec la France, l’Italie, l’Allemagne, la Libye et le Maroc.

Enfin, il est à noter que la balance commerciale hors énergie a affiché un excédent de 38,5 MD, tandis que le déficit de la balance énergétique s’est légèrement creusé par rapport à l’année précédente, atteignant -1822,6 MD contre -1693,4 MD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here