Leila Belkhiria jaber : les startups tunisiennes, une solution pour limiter le chômage des femmes diplômées

0
1470
Leila Belkhiria jaber Level up for Women startup

Leila Belkhiria Jaber, présidente de la chambre nationale des femmes chefs d’entreprises (CNFCE) a affirmé dans une déclaration aux médias que d’après les dernières estimations plus de 60% des diplômés du supérieur en Tunisie sont des femmes. Ces dernières représentent 40% des chômeurs diplômés du supérieur.

Les start-up tunisiennes peuvent à ce niveau jouer un rôle prédominant en procédant à des recrutements dans les rangs des femmes diplômées à la recherche d’opportunités d’emploi.

La Chambre s’emploie à réunir toutes les parties concernées pour étudier les incitations offertes aux start-up, l’objectif est d’améliorer le taux de survie de ces entreprises grâce à l’embauche des femmes. En dépit de la présence en Tunisie de 19 mille femmes entrepreneures leur représentativité dans les postes de responsabilités demeure très limitée.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here