Le laboratoire LIGUE, doyen des laboratoires en Sciences de Gestion organise le 15 et 16 décembre 2023, la 7ème édition de sa conférence internationale autour de l’inclusivité et de la circularité

1
4095

Fort de la réussite des précédentes éditions de la conférence ainsi que de la collaboration fructueuse entre chercheurs, praticiens et acteurs de la société civile, le Laboratoire Interdisciplinaire de Gestion Université-Entreprise (LIGUE- ISCAE, Université de la Manouba), organise du 15 au 16 Décembre 2024 (Hôtel El Mechtel Tunis), la septième édition de sa conférence internationale portant sur l’intégration des transitions inclusives, circulaires technologiques : Défis et opportunités pour les organisations et leurs parties prenantes.

Cette 7ème édition est organisée en collaboration avec le Centre de Recherche Business to Business Marketing de l’Académie de Marketing, l’Université de Bournemouth (Royaume Uni), TBS Education (Barcelona), Accounting Audit and Control lab (Spain) et l’Association pour la Promotion de l’Innovation et de la Qualité (APIQ). D’autres associations et organisations soutiennent aussi le laboratoire. Il s’agit de l’Association Tunisienne de Comptabilité, l’Association Alumni ISCAE, Justech, Impressive, l’Association Zone Verte Menzah 6, etc.

Plus de 250 chercheurs (dont 5 conférenciers invités), professionnels et représentants de la société civile sont attendus. Les experts et universitaires sont appelés à réfléchir sur les écueils et les freins qui découlent de la migration vers de nouveaux modèles de croissance et sur la mise en œuvre de stratégies nouvelles qui impliquent tous les acteurs sociaux, économiques, politiques, gouvernementaux, éducatifs, etc. La conférence internationale du LIGUE sera l’occasion de :

– Susciter des réflexions et des échanges interdisciplinaires en sciences de gestion autour des défis et conditions d’implémentation des Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’ère post pandémie et débattre du rôle des TIC, dans leur intégration/ancrage dans les stratégies des organisations et de leurs parties prenantes.

– Identifier les nouveaux défis suscités par cette perspective et relever son impact sur les organisations, leurs parties prenantes et sur l’écosystème, en général, tout en proposant des stratégies adaptées aux nouvelles conditions induites par la crise sanitaire.

– Croiser les regards des universitaires appartenant à différents champs disciplinaires des sciences de gestion (Comptabilité, Finance, Management, Ressources Humaines, Marketing) et des professionnels, sur les enjeux actuels et potentiels posés par l’intégration des objectifs des ODD, la RSE et par la digitalisation dans les conditions post-crise sanitaire, afin de développer des réseaux de collaboration sur des problématiques communes pouvant donner lieu à des projets collaboratifs futurs.

Comme pour la majorité des précédentes éditions de la conférence du LIGUE, des éditeurs de revues et d’ouvrages collectifs scientifiques ont fait confiance à l’équipe du LIGUE et à ses partenaires en acceptant de dédier des numéros spéciaux de revues figurant dans des

classements reconnus à l’échelle internationale et des ouvrages collectifs d’éditeurs de renommée internationale.

Il est sans rappeler que le Laboratoire Interdisciplinaire de Gestion Université-Entreprise (LIGUE) a été fondé en 1999. Il est ainsi le premier et le plus ancien laboratoire en sciences de gestion en Tunisie. Il dispose d’une longue tradition de recherche intégrant toutes les dimensions de la gestion et ancrée dans la réalité du contexte socio-économique tunisien. Composé de plus de 150 membres répartis en 5 équipes de recherche, le LIGUE est fédérateur de compétences venant des différentes disciplines comme la finance, la comptabilité, le marketing, le management ainsi que la gestion des ressources humaines et de plusieurs institutions universitaires dont l’ISCAE Manouba et l’ESCT Manouba ou encore l’IHEC Carthage, l’ESSEC de Tunis et TBS Tunis.

En définitive, cette 7ème édition de la conférence est l’occasion pour le LIGUE encore une fois d’ériger des ponts entre l’université et le monde socio-économique pour une réflexion commune autour d’une problématique pertinente susceptible de donner lieu à une action collective tangible co-construite entre le monde de la recherche et les entreprises.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here