Le déficit énergétique de la Tunisie s’accentue en 2024

0
360

Selon les données révélées dans le dernier rapport mensuel sur la conjoncture énergétique publié par l’Observatoire National de l’Energie et des Mines, la balance commerciale énergétique de la Tunisie a pris une trajectoire inquiétante.

En effet, elle affiche un déficit en augmentation de 5%, atteignant 1878 millions de dinars (MD) à la fin de février 2024.

Les chiffres indiquent une progression notable de 19% dans la valeur des exportations des produits énergétiques, tandis que les importations ont également augmenté, enregistrant une hausse de 8%. Plus spécifiquement, les importations de produits pétroliers ont grimpé de 7% en valeur à fin février 2024.

En revanche, les quantités et la valeur du pétrole brut importé ont connu une diminution, contrairement à une augmentation significative des exportations de produits pétroliers, avec une augmentation de plus de 150% en quantité et de 149% en valeur.

Outre les volumes échangés, les échanges commerciaux dans le secteur de l’énergie sont fortement influencés par deux autres variables clés : le taux de change $/D et les cours du Brent, qui servent de référence pour les prix du brut importé et exporté ainsi que des produits pétroliers. Entre fin février 2023 et fin février 2024, le cours moyen du Brent a légèrement fléchi de 0,6%, passant de 83,6 $/bbl à 82,1 $/bbl.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here