Le Conseil National du Dialogue Social provoque la colère des agriculteurs tunisiens

0
1409
Conseil National du Dialogue Social

La constitution du conseil national du dialogue social (CNDS), dans la journée du 27 novembre 2018, n’a pas fait que des heureux. Les agriculteurs tunisiens, représentés par Le Syndicat national des agriculteurs de Tunisie (SYNAGRI) et l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) ont exprimé leur mécontentement quant à sa composition qu’ils considèrent injuste et insuffisante pour assurer leur représentativité et la protection de leurs intérêts.

Les agriculteurs et les pêcheurs tunisiens se considèrent exclus de la formation du CNDS. Le SYNAGRI estime en ce sens qu’il s’agit d’une violation des dispositions de l’article 35 de la Constitution et des législations de travail nationales et internationales. L’UTAP s’est dite insatisfaite du nombre limité consacré à son organisation dans la composition de ce conseil à savoir 5 postes sur un total de 105 membres. L’union considère qu’on observe une marginalisation des secteurs de l’agriculture et de la pêche, malgré leur contribution stratégique dans la préservation de la sécurité alimentaire et de la paix sociale et leur rôle dans la régulation de la balance commerciale et le renforcement de la croissance, de l’investissement, et de l’emploi.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here