Le Conseil Bancaire et Financier (CBF) et le WWF s’unissent pour encourager des projets d’investissement éco-responsables

0
471

Le Conseil Bancaire et Financier (CBF) vient de conclure un accord de partenariat avec le Fonds mondial pour la nature (WWF Afrique du Nord).

Paraphé par Sonia Sahli, déléguée générale du CBF et Jamel Jrijer, directeur général du WWF Afrique du Nord, ce partenariat vise à encourager des projets d’investissement éco-responsables tout en accordant une attention accrue à la préservation de la biodiversité.

Cette convention, d’une durée de trois ans, vise à impliquer le secteur bancaire et financier dans les efforts de préservation de la biodiversité et d’adaptation aux changements climatiques.

Ce partenariat se traduira par des financements dans certains cas, tandis que dans d’autres, il impliquera une participation au débat et à la prise de décision, pouvant aller jusqu’à des changements dans les processus internes des banques lors du traitement des demandes de financement.

Plus spécifiquement, il s’agit de conseiller les investisseurs en les encourageant à évaluer l’impact environnemental des projets en plus de leur rentabilité financière. Les banques pourraient ainsi encourager l’utilisation d’énergies renouvelables telles que le solaire, la mise en place d’équipements économes en énergie et en eau, ainsi que la prise en compte de la biodiversité.

L’accord a été conclu en marge du lancement de la 2ème phase du projet « BIODEV2030 ».

Selon les représentants des banques et les responsables présents lors de l’événement, l’engagement du CBF, regroupant les banques et établissements financiers en Tunisie, pourrait catalyser une transition écologique nécessaire et favoriser une conciliation entre développement économique et préservation de la biodiversité, rapporte l’Agence TAP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here