Le changement économique par et pour les femmes en Tunisie : Le programme « Samida » prend son essor

0
902

La ministre de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées, Amal Belhaj Moussa a annoncé le lancement du premier lot de financements du programme « Samida », axé sur l’autonomisation économique des femmes menacées et victimes de violences.

Au total, 93 femmes confrontées à des violences et mères de 240 enfants, ont reçu des avis favorables pour bénéficier de financements et d’équipements. Les projets approuvés couvrent la plupart des gouvernorats de la République et englobent plusieurs secteurs tels que les services, le tourisme, l’artisanat, la technologie et l’agriculture. Les bénéficiaires proviennent de 17 gouvernorats du nord, du centre et du sud, avec des femmes âgées entre 20 et 60 ans.

Le programme vise à renforcer la résilience des femmes victimes de violence, à développer leurs compétences financières, à consolider leur autonomie, et à les soutenir dans la surmontée de leur position vulnérable.

Tout cela s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale orientée vers la recherche de solutions économiques pour la fragilité de certains groupes sociaux.

Selon les chiffres dévoilés par la ministre, une grande partie des femmes victimes de violence, soit 60%, sont sans emploi stable ou au chômage. Elle a souligné que les bénéficiaires des avis d’approbation sont enregistrées sur le numéro 1899 dédié aux signalements des cas de violence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here