L’ATCT a contribué au recrutement de près de 3 000 tunisiens

0
171

L’Agence Tunisienne de Coopération Technique (ATCT) a enregistré une évolution de 51% des placements réalisés du 01 janvier au 31 octobre 2022, soit 2 998 recrutés tunisiens contre 1 976 recrutés en 2021.

L’Agence a reçu 120 offres de recrutement d’entreprises étrangères souhaitant recruter des compétences tunisiennes et a également organisé, 33 entretiens de recrutement dont 20 recrutements virtuels et 13 entretiens en présentiel dans les locaux de l’ATCT.

Ces recrutements ont touché le domaine de la santé qui a occupé la plus grande part avec 1021 cadres médicaux et paramédicaux, représentant ainsi 34% du total des placements réalisés, suivi du secteur de l’éducation avec 755 recrutés, puis du secteur de l’ingénierie avec 484 recrutés et le domaine de l’informatique avec 343 recrutés.

Quant à la répartition géographique des recrutements, les pays Arabes occupent la première position en matière de recrutement des compétences tunisiennes avec 1223 recrutés, soit 41%, du total des recrutements viennent ensuite les pays européens avec 1097 recrutés, puis les pays américains et asiatiques avec 515 recrutés, suivis des pays africains avec 102 recrutés.

Ainsi le Canada et la France occupent la première place en matière de recrutement de compétences avec 476 recrutés pour chaque pays, et ce principalement dans les domaines du paramédical, de l’enseignement secondaire, des services et de l’informatique.

Vient après Le Royaume d’Arabie saoudite avec 428 recrutés, dont la majorité sont du personnel du paramédical de l’enseignement et du sport, ensuite l’Allemagne avec 367 cadres dont la plupart d’entre eux sont des cadres du paramédical, puis le Sultanat d’Oman avec 354 recrutés principalement dans les domaines du paramédical et de l’enseignement secondaire.

Il est à noter qu’au 31 octobre 2022, le nombre total des coopérants exerçant à l’étranger s’élève à 22488 coopérants et experts tunisiens.

Dans le cadre de la coopération Sud-Sud et triangulaire, l’ATCT a enregistré une évolution du nombre des experts soit 144 experts envoyés pour des missions d’assistance principalement au profit de la Mauritanie, le Guinée et le Gabon et ce notamment dans les domaines de l’informatique, transport et l’agriculture.

Par ailleurs, une évolution considérable enregistrée du nombre des sessions de formation dont 14 sessions de formations ont été organisées pour le renforcement des capacités de 501 cadres de différents pays : la Guinée, les Iles Comores, le Tchad et les pays de l’organisation de la coopération Islamique, dans divers domaines dont principalement la gestion des eaux usées, la santé et lutte contre le « COVID 19 » et l’énergie renouvelable.

En outre, l’Agence veille sur l’exécution de plusieurs projets de coopération Sud-Sud au profit des pays africains notamment des projets financés par la Banque Islamique de Développement dans le cadre du Reverse Linkage, dont :

– Le Projet de partage d’expertise et du savoir pour la mise en place d’une plateforme électronique de paiement par mobile au profit de la poste mauritanienne

– Le projet de partage d’expertise et du savoir sur « le développement de la chaine de valeur pour l’exportation des produit agricole (la mangue et l’acajou) au profit de la république de la Guinée

– Le projet de partage du savoir et d’expertise dans le domaine de la prévention de la pandémie du Corona « COVID19 » au profit des Iles Comores

– Projet de renforcement de la capacité des agriculteurs au Tchad.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here